L'info régionale

Réseaux sociaux

Une loi rémunération qui ne couvre pas les coûts de production !

Des prix pas des primes

Une loi rémunération qui ne couvre pas les coûts de production !

Même si elle salue l’engagement du député Besson-Moreau en faveur des agriculteurs, la Coordination Rurale estime que sa proposition de loi pour protéger leur rémunération n’aura pas plus d’effets positifs que la loi ÉGAlim.

Après avoir eu besoin de trois longues années pour réaliser que la loi ÉGAlim ne fonctionnait pas et que les seuls gagnants étaient les distributeurs, les députés reviennent avec de nouvelles propositions pour, soi-disant, « améliorer la rémunération des agriculteurs ». Malheureusement, la rémunération de ces derniers n’est évoquée que dans le titre du projet.

« Il est temps d’arrêter de compter sur la bonne volonté des parties pour assurer un revenu aux agriculteurs, si les transformateurs et les distributeurs faisaient preuve de bonne volonté, il n’y aurait pas besoin de loi en premier lieu. Les agriculteurs ont besoin d’une loi contraignante assurant des prix rémunérateurs supérieurs aux coûts de production, et non d’une simple et vague prise en compte de ces derniers. La contractualisation obligatoire dans tous les secteurs agricoles n’est pas la solution, surtout si elle ne garantit pas une digne rémunération. », explique Damien Brunelle, 1er vice-président de la Coordination Rurale.