L'info régionale

Réseaux sociaux

Un nouveau président à la tête de la Coordination Rurale Auvergne-Rhône Alpes

Un nouveau président à la tête de la Coordination Rurale Auvergne-Rhône Alpes


À l’occasion du conseil d’administration de la Coordination Rurale (CR) Auvergne-Rhône-Alpes, qui s’est réuni le 7 juillet 2020, François WALRAET a été élu à la présidence du syndicat et succède ainsi à Jean-Louis OGIER, chaleureusement remercié pour toutes ces années passées à la tête de la Coordination Rurale Auvergne Rhône Alpes.


Fils d’agriculteur mais pas seulement…

François WALRAET, fils d’agriculteur et brillant élève, poursuit dans un premier temps ses études à Polytechnique et devient par la suite Docteur en Physique des Plasmas ce qui lui ouvrira les portes de PSA.

Quand en 2015 son père décide de prendre sa retraite, il fait le choix de reprendre les rênes de l’exploitation familiale et devient céréalier sur l’exploitation familiale de 330 hectares à St Christophe (03).



Des valeurs et des revendications fortes


Issu d’une famille de syndicalistes CR, François WALRAET se rapproche de la Coordination Rurale et y trouve rapidement sa place : candidat sur la liste CR lors des élections Chambre de 2019, élu président de la Coordination Rurale de l’Allier en mars 2019 et élu vice-président de la Coordination Rurale Auvergne-Rhône-Alpes la même année.


Ayant à cœur de défendre les intérêts des agriculteurs pour qu’ils puissent vivre décemment de leur travail, il n’hésite pas à dénoncer les problèmes de cohabitation rencontrés avec certains citadins qui perçoivent la campagne comme un lieu de villégiature et qui sanctuarisent cet espace pour les loisirs et les week-ends contraignant de plus en plus d’agriculteurs dans leurs activités. Il y a de plus une vraie fracture entre les agriculteurs et le reste de la population qui n’est plus en contact avec eux, ne les connait plus et ne comprend plus leur travail.


Dans un contexte sociétal, climatique et sanitaire des plus complexes, il a cœur de mener de nombreux combats en poursuivant le travail entrepris par son prédécesseur avec les institutionnels.


« Aujourd’hui, les agriculteurs sont en manque de reconnaissance et pire que ça, ils sont la cible de certains extrémistes ! On tape sur ceux qui remplissent l’assiette des Français ! Nous devons nous unir pour faire entendre nos revendications aux décideurs et nous ne lâcherons rien! On se rend bien compte que les syndicats ont plus que jamais leur place dans notre société.» (F.WALRAET)

Tags :