L'info régionale

Réseaux sociaux

Prix agricoles Tag

Prix agricoles

Affiche CR
Loi Égalim II : de bonnes intentions mais rien de décisif

Après un premier aller-retour à l’Assemblée nationale et au Sénat, la Coordination Rurale salue la volonté affichée des députés et sénateurs de chercher à améliorer le revenu des agriculteurs, cela par le biais de prix plus rémunérateurs. Si cette loi comporte de bonnes intentions, notamment l’expérimentation...

Tracteur CP
Loi Besson-Moreau : une avancée fragile à consolider

La CR salue le travail des députés de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale sur la proposition de loi Besson-Moreau, destinée à protéger la rémunération des agriculteurs. Certains amendements adoptés vont dans le bon sens, notamment ceux visant à renforcer le poids des indicateurs...

agriculteurs
Comptes de l’agriculture française – toujours dans l’ornière
Alors que le gouvernement se fixe pour objectif d’atteindre le plein emploi d’ici 2025 avec son pacte productif, la Commission des comptes de l’agriculture de la Nation (CCAN) réunie ce matin indique que l’emploi agricole en 2018 est en recul. La Coordination Rurale souligne que c’est malheureusement le cas depuis plus de 10 ans !
agriculture
L’agriculture ne fait pas vivre que les agriculteurs

Même si notre gouvernement ne semble pas prendre la mesure de la situation, ce n’est plus un secret pour personne : notre agriculture va mal, très mal. Les agriculteurs doivent faire face à d’importantes difficultés et, par ricochet, leurs partenaires se retrouvent eux aussi en péril. Et ils sont nombreux…

argent
Interdire l’achat à perte pour les matières premières agricoles : belle intention !
La DGCCRF a réuni lundi 17 décembre les différents acteurs des filières pour une concertation sur le projet d’ordonnance. En cas d’achat de matière première agricole à un prix abusivement bas, le vendeur pourrait se retourner contre l’acheteur. Comme premier critère, le juge pourrait apprécier le prix abusivement bas fixé par l’Observatoire de la formation des prix et des marges (OFPM). C’est une avancée notable et un premier pas vers des prix rémunérateurs. Hélas, d’autres critères seront aussi déterminants, à l'image des cotations sur les marchés.