L'info régionale

Réseaux sociaux

Onep Tag

Onep

Porc © Nick Saltmarsh peste porcine
Cooperl : les investissements profiteront-ils aux éleveurs ?

La Cooperl, coopérative bretonne leader du porc en France, va construire une usine de transformation en Chine. Il y a un an déjà, la Cooperl inaugurait un élevage de 1 500 reproducteurs à Anyang en Chine. Patrice Drillet, président de la Cooperl, répète inlassablement que «...

Prix du porc : la FNP déconnectée des réalités du terrain

Alors que le prix du porc remonte légèrement ces dernières semaines, l’Organisation nationale des éleveurs de porcs (Onep) de la Coordination Rurale reste vigilante, contrairement à la FNP. En effet, l’Onep rappelle que le chemin est encore long avant d’arriver à une situation stable pour...

Cooperl : une drôle de coopérative qui fait encore trinquer ses éleveurs !

L’Organisation nationale des éleveurs de porcs (Onep) de la Coordination Rurale s’insurge contre la décision irresponsable de la Cooperl Arc Atlantique d’acheter les porcs de ses 2 700 adhérents à un prix inférieur à celui du marché de Plérin. La Cooperl Arc Atlantique, organisation dite « coopérative » et...

Julieta Bonazza
Comité Porcin de FranceAgriMer du 24 mai 2016

L'Organisation nationale des éleveurs de porcs (Onep), section spécialisée de la Coordination Rurale, siège au sein du Comité Porcin de FranceAgriMer. Catherine Laillé, secrétaire générale de la CR et éleveuse de porcs en Loire-Atlantique, s'est rendue au comité porcin du 24 mai 2016. Voici un résumé des points évoqués.

La CR entre à l’Inaporc et compte se faire entendre

L'Onep souhaitait depuis plusieurs années entrer à l'Interprofession nationale porcine (Inaporc). Cette demande a enfin été entendue. Le 16 mars dernier, Pascal Aubry, président de la section spécialisée de la CR, a participé à son premier Conseil d'administration.

Prix garantis d’Intermarché : l’Onep entre encouragement et prudence !

L'Organisation nationale des éleveurs de porcs (Onep), section spécialisée de la Coordination Rurale, se montre prudente face à l’annonce du groupement de distributeurs Intermarché et de sa filière agroalimentaire Agromousquetaires, qui vont mettre en place un nouveau mécanisme de rémunération de leurs éleveurs porcins partenaires, à travers un contrat de cinq ans leur garantissant un prix pouvant atteindre 1,50 euros par kilo.