L'info régionale

Réseaux sociaux

Leclerc Tag

Leclerc

La Coordination Rurale et les Canards en colère contre le foie gras importé
La Coordination Rurale des Pays de la Loire et le collectif des Canards en colère ont réalisé hier une action de stickage de boîtes de foie gras dans un Leclerc d'Angers (boulevard Albert Camus) en solidarité avec les producteurs de foie gras du Sud Ouest qui se voient concurrencer par les productions d'Europe de l'Est.
Leclerc et la référence à un prix du lait à 350 €

Certains magasins Leclerc ont déjà augmenté les prix sur leurs produits laitiers Marque de distributeur (MDD) pour permettre une rémunération de 350 € la tonne de lait aux producteurs. Des hausses allant jusqu'à 21 % sur du gruyère Marque Repère ont déjà été constatées ! Ces plus-values rejoindront-elles les trésoreries des producteurs ? Quand et à quelle hauteur ? Ne vont-elles pas permettre d'augmenter encore discrètement les marges de la distribution ? Leur dilution dans le volume des industries agro-alimentaires (IAA) ne constituera-t-elle pas encore un faux alibi pour les industriels ?

Blocage d’un Leclerc en Vendée par la FNB – Un éleveur décrypte

Depuis le 17 mai, la Fédération nationale bovine (FNB) a entrepris une campagne de mobilisation contre le groupe Leclerc au motif que le groupe ne respecterait pas ses engagements sur la démarche Éleveur et engagé lancée par le syndicat. Dans ce cadre, la FDSEA de Vendée a bloqué le supermarché Leclerc du Poiré-sur-Vie (85) mardi 31 mai et mercredi 1er juin. Stéphane Charbonneau est éleveur dans ce département et nous livre son point de vue.

Une marque régionale qui n’apporte rien aux producteurs !

En août dernier, en parlant de la crise laitière avec Daniel Roguet, président de chambre d’agriculture de la Somme, je lui faisais part de l’initiative Faire France, inconnue de lui et ignorée des chambres. Lui m’informait qu’au niveau régional, les chambres d’agriculture et le Conseil...

La guerre aux pesticides chez Leclerc : du grain à moudre pour Greenpeace

Dans une tribune publiée le 8 décembre 2016, Michel-Edouard Leclerc a annoncé vouloir mettre en place un plan pour réduire les résidus dans les fruits et légumes vendus par ses magasins. Une décision qui revient, ni plus ni moins, à céder au chantage de Greenpeace !...

Intermarché et Leclerc font un premier pas, les autres doivent suivre

La Coordination Rurale salue les démarches d'Intermarché et Leclerc qui ont annoncé leur volonté d'augmenter les prix payés aux producteurs de viande. En attendant une application concrète dans les cours de ferme, la CR approuve ce premier pas, en espérant qu'il ne s'agisse pas que d'un effet d'annonce pour éviter une hypothétique action du gouvernement à leur encontre.

Cochon de Bretagne joue avec Leclerc contre les éleveurs

Les éleveurs de l'ONEP ont reçu un coup de massue en voyant les prix pratiqués par les hypermarchés Leclerc sur le porc. Des prix ridiculement bas, cautionnés par ceux qui devraient défendre les éleveurs : la SAS « le cochon de Bretagne ».