L'info régionale

Réseaux sociaux

Fossés Tag

Fossés

Victoire judiciaire : quand l’ONEMA tombe à l’eau

Dans l'affaire opposant Michael Gibert soutenu par la CR 47 à l'ONEMA, le tribunal a prononcé la relaxe de l'accusé. À travers son rendu, le juge épingle l'ONEMA pour son manque de rigueur dans l'établissement de la procédure engagée contre l'agriculteur. Cette affaire souligne le mépris dont font parfois preuve les agents de cet organisme qui effectuent leurs contrôles arme à leur ceinture.

Cours d’eau ou fossé ? Identification et règles d’entretien : comment s’y retrouver ?

S'il y a bien un domaine ou agriculture et environnement ne font pas bon ménage dans la tête des politiques, c'est en matière d'eau. L'agriculture est systématiquement pointée du doigt comme génératrice de pollutions (nitrates, phytos) ou encore consommatrice excessive de ce bien « rare » en France que serait l'eau brute tombée du ciel. Les victimes des inondations répétées ces dernières années apprécieront ! Quant aux Espagnols, ils ont bien compris l'intérêt de stocker l'eau et ne se perdent pas dans des considérations douteuses...

Serge Bousquet-Cassagne, Psdt Chambre d’agriculture : Avoir raison trop tôt ou prêcher dans le désert de l’évidence

Avoir eu raison trop tôt : Quand nous affichions notre slogan (une évidence) : « L'eau de l'hiver pour l'été ». Le Foll, Valls,et Beulin viennent de le reprendre à leur compte et c'est tant mieux. Juste avant le salon de l'agriculture, après une rencontre entre le Gouvernement et la FNSEA, qualifiée de fructueuse. Petite compensation ! Dans le dénigrement systématique de l'agriculture française pratiquée par ce même gouvernement, Ségolène en tête. Nous avons en Lot-et-Garonne montré la voie en relançant  timidement la construction de lacs. Malgré les oppositions environnementalistes de l'ONEMA en général et de quelques obscurs employés de la DDT en particulier.

CR47 : les raisons de la colère

Vendredi 16 mai, a été une journée agitée pour quelques institutions d'Agen. La CR47 a organisé une manifestation pour défendre les agriculteurs du département à qui l'administration empêche d'exercer librement leur profession. Une centaine d'agriculteurs de la CR47 et des représentants des CR Aquitaine et Midi-Pyrénées, dont Bernard Lannes, Président National, ont répondu présent.

Entretien des cours d’eau : Redonnons la liberté d’intervention aux agriculteurs

La CR48 a soulevé à de nombreuses reprises les problèmes rencontrés avec les pouvoirs publics dans le dossier de l'eau. Le syndicat mixte Lot Colagne, le SIAH Haute vallée du Lot et le SIAH Vallée de Dourdou proposent de financer l'entretien des berges du Lot par une enveloppe de 900 000 €, composée à 90 % d'argent public.