L'info régionale

Réseaux sociaux

Fiscalité Tag

Fiscalité

mégaphone
La Coordination Rurale, porte voix des agriculteurs pour le grand débat

« Il est injuste qu’un agriculteur qui perçoit 350 € par mois paye des impôts, même fonciers. Il faut qu’après impôts, les revenus mensuels moyens des agriculteurs comme des retraités agricoles demeurent supérieurs au seuil de pauvreté (1 026 €). Il s’avère donc indispensable de limiter le poids fiscal pour les exploitants. » requiert Véronique Le Floc’h, secrétaire générale de la Coordination Rurale.

Assemblée nationale
PLF 2019 : la Coordination Rurale encourage l’Assemblée à poursuivre dans le bon sens

Prônant depuis toujours la mise en place d'une épargne de précaution qui soit à la fois pratique d'utilisation et fiscalement avantageuse, la CR salue l’adoption par la Commission des Finances des amendements concernant la nouvelle Déduction pour l’épargne de précaution (DPE) remplaçant la Déduction pour aléas (DPA) et Dotation pour investissement (DPI). La suppression du plafonnement de la DPE (Déduction pour épargne de précaution) admise par exploitant au nombre de 4 associés pour les GAEC et les EARL et l’assouplissement permettant que « l’épargne stocks » dépasse la moitié du total de l’épargne sont des bonnes mesures attendues par la CR.

plan épargne
La réforme de la fiscalité agricole : c’est-à-dire…

Dans le cadre de la réforme de la fiscalité agricole, dont le chantier a débuté en février 2018, Édouard Philippe, Premier ministre, a livré les principales mesures de cette réforme promise par le gouvernement. Plusieurs mesures permettront de mieux accompagner les exploitations agricoles dans leur développement.

Tirelire
La fiscalité est une question qui intéresse ceux qui gagnent de l’argent…

La Coordination Rurale accueille positivement les annonces du Premier ministre en matière de fiscalité agricole même si ces avancées sont aujourd'hui vaines pour beaucoup d'agriculteurs qui ont vu leur revenu laminé par les mauvaises politiques agricoles et qui ne pourront pas compter sur la loi EGA pour en retrouver.

Déclaration des bénéficiaires effectifs de sociétés avant le vendredi 30 mars 2018

La loi du 9 décembre 2016, dite « Sapin II » prévoit une obligation nouvelle à la charge des sociétés civiles et commerciales visant à faire déclarer au greffe du tribunal de commerce leur(s) bénéficiaire(s) effectif(s). L’objectif de la loi est de suivre les personnes physiques qui se cachent derrière les personnes morales et rendre plus transparentes les personnes morales, afin de lutter contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme !

Fiscalité

TVA sociale : l’agriculture comme terrain expérimental La TVA sociale est la seule solution durable et équitable pour sauver la protection sociale française. Il s'agit d'éliminer une partie (voire la totalité) des charges sociales pesant sur les salaires des employés agricoles et les revenus des agriculteurs, et...