L'info régionale

Réseaux sociaux

EGA Tag

EGA

Mouton Agneau
La filière ovins viande se dote d’une contractualisation volontaire

En application de la loi EGAlim du 30 octobre 2018, la section ovine d’Interbev a mis en place un renouveau de la contractualisation volontaire, et a présenté les éléments validés au sein de la section à la DGPE. Cette dernière vient de donner son feu...

bernard-lannes
La Coordination Rurale rencontre Didier Guillaume : il est temps de faire un rappel à l’ordre

ZNT (zones non traitées), prédation, importations non conformes, sécheresse… encore une rentrée chargée pour l’agriculture française. Bernard Lannes, président de la Coordination Rurale et Damien Brunelle, secrétaire général adjoint ont demandé des engagements forts au ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, ce vendredi 6 septembre, « On ne peut plus se contenter de jolis discours, les agriculteurs ont besoin d’actes. » indiquait Bernard Lannes à la sortie du rendez-vous.

Article 44 : le ministre de l’Agriculture nous répond

L’article 44 de la loi EGA permet à la France d’interdire les importations de denrées alimentaires qui ne correspondent pas aux normes de production européennes concernant les produits phytopharmaceutiques et vétérinaires et les exigences d’identification et de traçabilité.

Article 44 de la loi EGA : la CR interpelle les députés
Les CR départementales de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont interpellé les députés et sénateurs au sujet de l’article 44 de la loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous.
feedlot
N’importons pas ce dont nous ne voulons pas

Entamées en 1999, les négociations pour un accord de libre-échange avec les pays du Mercosur (Marché Commun du Sud regroupant l’Argentine, le Brésil, le Paraguay, l’Uruguay et le Vénézuela) risquent bien d’aboutir d’ici quelques mois. C’est en tout cas la volonté affichée par les camps...

dossier
L’écart se creuse entre prix à la consommation et prix agricoles

Pour la huitième année consécutive, l’Observatoire de la formation des prix et des marges (OFPM) a publié son rapport annuel au Parlement, destiné à informer les acteurs économiques et les pouvoirs publics de la formation des prix et des marges dans la chaîne de commercialisation des produits alimentaires.

affiche
Rapport 2019 de l’OFPM : des chiffres catastrophiques

L’Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires (OFPM) confirme une fois de plus que le premier secteur économique français, indispensable à l'ensemble de la société, sombre lentement. La Coordination Rurale constate que les États généraux de l'alimentation, censés mettre fin à cette insoutenable situation, n'ont pour l'instant toujours rien changé.