L'info régionale

Réseaux sociaux

CR33 Tag

CR33

inondations
Inondations : la CR 33 demande la reconnaissance en calamité agricole

Les fortes précipitations survenues ces derniers jours ont entraîné d’importantes inondations et ont lourdement endommagé plusieurs milliers d'hectares de terres et de vignes du Sud Gironde, du Libournais, de l'Entre-Deux Mers et du Blayais. C'est pourquoi, la CR 33 a adressé à Mme Fabienne Buccio, préfète de la Gironde, une demande de reconnaissance en calamité agricole.

journal cr33
Journal 100% rural de la CR 33 « Covid 19… et après ? »

Après nous avoir brossés dans le sens du poil pendant la crise du Covid-19 pour s’assurer que nous continuerions à travailler et à nourrir la population, une fois la situation revenue à la normale le gouvernement a poursuivi son démantèlement de l'agriculture... Quelques exemples : validation des traités de libre-échange avec l’Amérique du Sud et négociations en cours avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande, revalorisation misérable de nos pensions de retraite repoussée à 2021, suppression continue de molécules nous aidant à maintenir nos cultures en bonne santé, etc.

canards - grippe aviaire CP
Grippe aviaire : 5 départements de Nouvelle Aquitaine placés en « risque élevé », les mesures de protection renforcées

Le ministère de l’Agriculture a augmenté le niveau de risque épizootique d'influenza aviaire de « négligeable » à « élevé » 5 départements de Nouvelle Aquitaine afin de prendre en compte l'évolution sanitaire défavorable de ce virus dans l'avifaune en Europe. Les départements concernés sont la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et les Deux-Sèvres.

Logo Safer
Safer 33 : annonces au 21/09/2019
La Safer Nouvelle-Aquitaine se propose, sans engagement de sa part, d’attribuer par rétrocession, échange ou substitution tout ou partie des biens suivants :
Gironde : autorisation de valorisation des jachères
Suite à la sécheresse, le Ministre de l'agriculture a décidé d'élargir l'autorisation de valoriser les jachères déclarées en tant que surfaces d'intérêt écologique (SIE) à 27 nouveaux départements dont la Gironde. Dans un communiqué adressé aux agriculteurs, la DDTM 33 précise les modalités pour bénéficier de cette dérogation.