L'info régionale

Réseaux sociaux

CR BFC Tag

CR BFC

E.Macron et J.Denormandie Etaules
Macron en Côte-d’Or : la CR BFC reste sur sa faim !
[vc_row css_animation="" row_type="row" use_row_as_full_screen_section="no" type="full_width" angled_section="no" text_align="left" background_image_as_pattern="without_pattern"][vc_column][vc_column_text]

La Coordination Rurale de Bourgogne-Franche-Comté, représentée par Marc Saumont son Président et Emmanuel Rizzi, a pu assister à la présentation du bilan des États Généraux de l'Alimentation par Emmanuel Macron à Étaules ce mardi 23 février.

Marc Saumont est le nouveau président de la CR BFC

[vc_row css_animation="" row_type="row" use_row_as_full_screen_section="no" type="full_width" angled_section="no" text_align="left" background_image_as_pattern="without_pattern"][vc_column][vc_column_text]Ce mardi 8 décembre 2020, la CR de Bourgogne-Franche-Comté a tenu son Assemblée Générale annuelle en visioconférence. Cette AG a été suivie d’un Conseil d’administration qui a élu le nouveau bureau de la CR BFC ainsi que son...

Arrêt des aides au maintien en Bio en BFC : la CR demande plus de simplifications et d’aides à l’équipement

Alors que la crise du COVID-19 a démontré que les consommateurs étaient demandeurs de produits bios et locaux, les pouvoirs publics semblent décidés à développer l’agriculture bio. L’UE appelle au verdissement des pratiques, les collectivités et les pouvoirs publics multiplient les effets d'annonce pour valoriser le bio et accroître sa part dans les cantines scolaires.  Dans ce contexte, seule la Région Bourgogne-Franche-Comté fait marche arrière sur les aides accordées aux agriculteurs bio, en décidant de ne plus assumer l’aide au maintien à destination des exploitations en agriculture biologique. La CR dénonce ces injonctions contradictoires qu’on ne cesse de donner aux agriculteurs, lassés qu’on leur dise : « le bio, c'est ce que vous devez faire… mais débrouillez-vous pour y arriver ! »

CETA – Le combat continue ! Les votes des députés de BFC

Ce 23 juillet les députés français ont tranché, une majorité d’entre-eux a choisi de ratifier l’accord commercial entre l’Union européenne et le Canada (CETA). Ce même accord qui risque d’entraîner la disparition de plus de 30 000 exploitations agricoles et plonger de nombreuses familles dans une...