L'info régionale

Réseaux sociaux

Synutra : stop ou encore ?

sodiaal

Synutra : stop ou encore ?

La manifestation des salariés de Synutra, ce lundi 31 mai conduit la Coordination Rurale a réagir une énième fois quant à la rentabilité de cette « entreprise ».

Comment la partie de l’usine qui concerne la production de poudre infantile, reprise par la coopérative Sodiaal en mars 2019, via sa filiale Nutribabig, pourra-t-elle devenir rentable si son principal client, Synutra, qui conditionne lui-même la poudre acquise à Nutribabig, ne respecte pas son contrat ?

La CR avait prévenu : « Synutra ne payait déjà pas le lait, pourquoi aurait-elle payé la poudre ? »

Sodiaal , « coincée » par son principal client ?

En mars 2019, le Comité interministériel de restructuration industrielle (CIRI) orientait la reprise de l’usine de séchage du site de Carhaix, et de ses effectifs salariés, par Sodiaal.

Initialement dimensionnée pour produire 100 000 tonnes de poudre de lait infantile pour le marché chinois chaque année, l’usine n’aura produit cette année-là que 32 284 tonnes, dont seulement 17 671 tonnes pour Synutra ! La CR en déduit que dans l’hypothèse où Sodiaal ne produirait plus pour Synutra, c’est une usine qui pourrait ne tourner qu’à hauteur de 20% de sa capacité ! Et si Synutra était dissoute, ce qui était déjà anticipé dans son rapport d’activités de 2019, alors qui d’autre, à part Sodiaal pourrait reprendre cette usine de conditionnement ?

Le CIRI, qui a une responsabilité dans cette affaire, interviendra-t-il à nouveau ? S’il est évident que c’est encore et uniquement Sodiaal qui pourrait reprendre l’usine de conditionnement chinoise, qui n’a aucune valeur sans débouchés, que proposera le CIRI pour les salariés ?

« Les producteurs laitiers de la coopérative Sodiaal ont quant à eux largement payé cette usine Synutra. La partie conditionnement ne vaut de fait pas plus qu’un euro symbolique », indique Véronique Le Floc’h.

Pour rappel, la Coordination Rurale manifestait déjà ses craintes en 2016 lors de l’inauguration du site carhaisien, qui estimait que le projet n’allait profiter ni aux producteurs, ni à la société dans son ensemble.

Tags :
, ,