L'info régionale

Réseaux sociaux

Suicides : Une journée dédiée mais le secteur agricole reste oublié !

Suicides : Une journée dédiée mais le secteur agricole reste oublié !

En cette journée mondiale de prévention du suicide, la Coordination Rurale s’inquiète face au silence qui perdure au sujet des suicides agricoles. Elle demande à l’INVS, la MSA et au ministère de l’agriculture de publier au plus vite les résultats de l’étude promis pour la rentrée 2013.

 

Un combat de longue haleine

En juin 2010, la CR attirait déjà l’attention des pouvoirs publics et de la société sur la situation particulièrement difficile des agriculteurs.
Dans une lettre adressée au Président de la MSA, elle indiquait notamment qu’il était nécessaire « de mettre en place les procédures permettant de totaliser puis de publier le nombre de suicides d’agriculteurs. »
L’intervention de la CR avait été fructueuse puisque dès 2011, l’INVS et la MSA annonçaient travailler conjointement sur une étude à ce sujet.

Une attente interminable

A ce jour, alors que l’Organisation Mondiale de la Santé considère le suicide comme un problème de santé publique énorme mais en grande partie évitable, le secteur agricole est l’un des seuls à ne pas disposer de données chiffrées sur la fréquence de ses suicides. Les résultats de l’étude qui devaient être publiés à la rentrée 2013 n’ont toujours pas été communiqués.
La CR rappelle l’urgence de la situation. Il est grand temps que les instances sociales et l’Etat français lèvent le voile sur la fréquence des suicides de nos agriculteurs et mettent en place un plan de prévention pour lutter contre ces drames humains, qui prennent leur source dans la situation économique et l’absence désespérante de perspectives.