L'info régionale

Réseaux sociaux

Succès pour la CR à la Foire Comtoise !

Succès pour la CR à la Foire Comtoise !

Une météo idéale et une farouche envie de vivre des moments de convivialité après deux années d’interruption ont attiré plus de 139 000 visiteurs à Besançon Micropolis pour la 94ème édition de la Foire Comtoise. C’est 5 % de plus qu’en 2019. Cette édition post-covid restera aussi un rendez-vous réussi pour la Coordination Rurale Bourgogne-Franche-Comté.

La Coordination Rurale, syndicat apolitique, s’engage, depuis 30 ans, au côté de tous les acteurs du secteur agricole afin d’améliorer les conditions de travail de tous les exploitants et exploitantes.

C’est dans cette optique que la Coordination Rurale Bourgogne-Franche-Comté a tenu un stand durant la manifestation, la semaine dernière. Comme à leur habitude, les membres de la CR du Doubs et du Territoire de Belfort se sont mobilisés sur cet événement.

Nous avons profité de cette occasion pour rencontrer les candidats aux législatives afin de connaître leurs propositions concernant la profession. NUPES, Ensemble et Républicains ont répondu présent pour partager et échanger sur la situation du monde agricole. Un vrai succès pour le Doubs qui a pu entamer des discussions sur la condition des agriculteurs, sur les problématiques spécifiques au département et exposer notre engagement pour une TVA sociale dans l’agriculture.

Nicolas Pacquot, candidat d’Ensemble et maire d’Etouvans (25), est investi dans les questions agricoles. Ce candidat s’est proposé d’afficher notre panneau de ruralité dans sa commune.

Nicolas Pacquot, candidat Ensemble, 3ème circonscription du Doubs

La Coordination Rurale BFC a fourni un questionnaire avec différentes propositions aux divers candidats. Matthieu Bloch, représentant des Républicains est favorable aux différents points proposés par la Coordination Rurale comme le fait d’encourager et simplifier la création de retenues d’eau pour l’irrigation, de supprimer les ZNT riverains pour les utilisateurs ayant certiphyto, contrôle technique du pulvérisateur et buses anti-dérives.

Notre échange avec Martine Ludi, candidate NUPES, a porté sur la TVA sociale en agriculture qui permettrait de baisser le coût du travail dans les entreprises, de redonner de la compétitivité à nos produits et donc de relocaliser notre économie. «  Des prix, pas des primes ! » avons-nous souligné lors de notre entretien avec la candidate. Martine Ludi indique qu’il faut laisser une parole plus importante aux agriculteurs pour faire avancer certaines problématiques.