L'info régionale

Réseaux sociaux

Stockage de l’eau : la CR 26 rappelle les véritables enjeux

conférence laurent denise CR26

Stockage de l’eau : la CR 26 rappelle les véritables enjeux

Gestion de l’eau et irrigation : quels enjeux ? Le sujet est au cœur des préoccupations de tous les agriculteurs. Sans eau, pas de cultures, pas d’autonomie alimentaire, pas de vie. C’est pourquoi, mardi 10 mai 2022, la Coordination Rurale de la Drôme organisait sa conférence annuelle à Anneyron autour de ce thème central, en présence de la députée, Emmanuelle Anthoine, de David Bouvier, vice-président de Porte de DrômArdèche et président du SIEPVG, ainsi que de Stéphane Sarrazin et Gaël Brossette, conseillers municipaux sur le commune.

Un peu de pédagogie pour commencer. Laurent Denise, expert en climatologie et météorologie, était présent pour expliquer le cycle de l’eau, les pratiques des agriculteurs et la nécessité de stocker l’eau abondante de l’hiver pour la réutiliser en période sèche. Il a pu ainsi apporter un autre regard sur l’irrigation et proposer des pistes pour une politique publique de gestion de l’eau plus proche de la réalité et des besoins du terrain.

« L’urgence est à la végétalisation des surfaces exposées au soleil l’été. Pas de végétation = pas de pluie, stockage de la chaleur = canicule ! Les réserves collinaires existent depuis des millénaires parce que c’est le moyen le plus simple et le plus économique d’éviter les inondations et les sécheresses. Les quantités d’eau rejetées par les villes dépassent largement les quantités utilisées par les agriculteurs. Il faut revoir les systèmes d’assainissement des eaux et de réutilisation de l’eau. » a affirmé l’expert devant la salle.

conférence laurent denise CR26

En effet, depuis plusieurs années, les productions agricoles de la région subissent des sécheresses à répétition. L’irrigation est donc fondamentale pour assurer les productions, notamment pour les fruits et légumes, mais aussi pour la pérennité des exploitations agricoles qui façonnent le territoire de la Valloire. La Coordination Rurale le réclame depuis des années : il faut stocker l’eau de l’hiver pour l’été ! Malheureusement la mise en place de projet de retenues d’eau, à petite ou grande échelle, rencontre beaucoup d’obstacles, administratifs notamment.

Romain Valet, un des agriculteurs de la salle, a ajouté: « Nous avons voulu proposer un réseau d’irrigation qui récupérerait les eaux de bassin de pisciculture pour arroser nos arbres, notamment lors des périodes de gel au printemps (*la couche d’eau gelée protège les fleurs et les jeunes fruits du gel). Cela aurait permis de mieux protéger nos fruits lors des épisodes de gel. Mais l’administration demande une étude des impacts sur le milieu naturel beaucoup trop coûteuse pour ce projet. ».

Cette conférence a trouvé un écho tout particulier chez les participants déjà inquiets de la sécheresse que subit le département depuis plusieurs semaines. L’hiver a été plutôt sec cette année. Le déficit des précipitations perdure au printemps et l’incertitude pèse sur les récoltes à venir. Les participants ont pu profiter de la conférence pour faire part de leurs inquiétudes aux élus présents.

La CR 26 remercie chaleureusement Laurent Denise pour son intervention et sa participation au débat qui a suivi.