L'info régionale

Réseaux sociaux

Semaine décisive au Parlement européen pour la PAC : enfin un peu de bon sens dans certains amendements qui doivent être soutenus par la France !

Drapeau européen au Parlement européen

Semaine décisive au Parlement européen pour la PAC : enfin un peu de bon sens dans certains amendements qui doivent être soutenus par la France !

La Coordination Rurale s’est toujours fermement opposée aux Plans stratégiques nationaux. « Alors qu’il convient de construire une PAC forte dans une Europe unie, cette décision s’apparente à une renationalisation, permettant 27 politiques agricoles très différentes les unes des autres, et mettant les agriculteurs européens en concurrence. Si on souhaite une Europe souveraine, unie, démocratique alors il faut s’opposer à ce règlement. De même imposer plus de verdissement alors que les agriculteurs européens n’ont pas de revenu n’a pas de sens ! » indique Bernard Lannes, président CR.

La Coordination Rurale aurait certes souhaité que les textes soient plus précis et contraignants sur le sujet fondamental de la couverture des coûts de production mais elle reconnaît que certains amendements font heureusement preuve de bon sens et proposent de véritables avancées qu’il convient d’adopter. Il s’agit par exemple de ceux concernant :

    • la régulation des productions : amendements 107, 108, 112, 153 et ,154
    • les outils de gestion de crise : amendements 46, 47, 58, 131, 146, 147, 148, 149, 150, 152 et 277
    • les conditions sociales et environnementales avec notamment l’interdiction d’importer des produits alimentaires ne respectant pas les normes et obligations de production à l’œuvre en Europe : amendement 138

 

Sous peine de continuer à exporter ses déséquilibres, l’Europe doit être en mesure de gérer les crises, d’assurer l’intégrité du marché européen et d’être capable d’assurer sa souveraineté alimentaire.

C’est pourquoi, la Coordination Rurale appelle le Président de la République et le gouvernement à soutenir sans réserve ces dispositions pour enfin remettre la Politique agricole commune au service des consommateurs et des citoyens en cessant de supprimer les agriculteurs et en les confortant dans leur mission essentielle, celle de garantir de façon durable la sécurité alimentaire de l’Union européenne.

Cliquez ici pour consulter la liste des amendements soutenus par la Coordination Rurale.