L'info régionale

Réseaux sociaux

Sécheresse : la CR68 tire la sonnette d’alarme !

Sécheresse : la CR68 tire la sonnette d’alarme !

Si les températures semblent plus clémentes ces tous derniers jours, le monde agricole souffre encore des conséquences de la canicule. De nombreuses restrictions sont toujours en vigueur. Pas toujours en accord avec le bon sens…

La chaleur qui s’est abattue sur le département du Haut-Rhin depuis le début de l’été a provoqué une sécheresse sans précédent, ayant pour conséquence un fort déficit pluviométrique pour l’ensemble du territoire et une tension sur la ressource en eau.

C’était dans ce contexte météorologique particulier que le préfet du Haut-Rhin avait pris la décision d’instaurer deux nouveaux arrêtés, ayant pour but de renforcer et détailler les mesures de restriction de l’usage de l’eau sur les secteurs en crise. Ainsi, la préfecture impose les mesures suivantes au secteur agricole :

  • Interdiction de l’irrigation par submersion
  • Interdiction de l’irrigation par aspersion des cultures à partir des cours d’eau et nappe d’accompagnement ; sauf tours d’eau renforcés proposés par la Chambre d’agriculture et validés par le service en charge de la police de l’eau.

 

On note tout de même quelques dérogations pour ce qui concerne l’utilisation de système d’irrigation localisée (goutte-à-goutte, micro-aspersion, etc.) ainsi que le prélèvement ponctuel d’eau pour remplir des citernes mobiles dédiées à l’abreuvement des animaux au pré, mais sous réserve de l’accord des propriétaires riverains des cours d’eau concernés.

La Coordination Rurale du Haut-Rhin tient a rappelé que priver l’agriculteur de la ressource en eau pour les dernières irrigations revient à condamner la culture. Par ailleurs, si les volumes de stockage d’eau disponibles aujourd’hui sont insuffisants, il est urgent de mettre les moyens et de lever les freins administratifs afin d’investir dans des systèmes de stockage permettant d’utiliser l’été, l’eau qui est tombée pendant l’hiver.

L’irrigation est donc fondamentale pour assurer les productions, mais aussi pour la pérennité des exploitations agricoles qui façonnent le département. C’est pourquoi la Coordination Rurale le réclame depuis des années : il faut stocker l’eau de l’hiver pour l’été et l’aveuglement idéologique des anti-irrigation n’apporte aucune solution efficace face aux conséquences des aléas climatiques !