L'info régionale

Réseaux sociaux

Sécheresse : la CR Gwadloup dénonce une situation catastrophique et demande une audience au Préfet

sécheresse

Sécheresse : la CR Gwadloup dénonce une situation catastrophique et demande une audience au Préfet

Dominique Dartron, président de la Coordination Rurale Gwadloup, s’est exprimé au journal télévisé du soir sur Guadeloupe La 1ère le 29/09/2020 à propos du contexte difficile dans lequel se trouvent les agriculteurs suite à la sécheresse exceptionnelle que vient de traverser le département.

La CR Gwadloup a anticipé la sécheresse et son impact sur les exploitations agricoles en alertant le Préfet sur le manque de fourrage dans un courrier daté du 20 mai 2020. Elle a notamment demandé à ce dernier d’ouvrir une constatation des dommages liés à cette sécheresse afin de produire un rapport et demander la reconnaissance de catastrophe naturelle si tel est effectivement le cas. Les services de la préfecture ont effectivement mis en œuvre les moyens nécessaires pour évaluer la situation via un comité départemental d’expertise, démarche ayant abouti à la signature de l’arrêté DAAF/SEA du 31 août portant déclaration de l’état de calamité agricole dans le département de la Guadeloupe lié à la sécheresse exceptionnelle d’avril à mai 2020. Si la CR Gwadloup apprécie la rapidité de traitement, elle conteste cependant certains points de cet arrêté.

La CR Gwadloup a donc formulé au Préfet par courrier daté du 17 septembre 2020 un recours gracieux en vue de la réformation de l’arrêté portant déclaration de l’état de calamité agricole dans le département de la Guadeloupe liée à la sécheresse exceptionnelle d’avril à mai 2020. Elle demande que la période de reconnaissance et d’expertise étudiée soit étendue jusqu’à la fin du mois d’août 2020. Elle souhaite également que les démarches administratives de demande d’indemnisation des pertes de fonds soient simplifiées et que le traitement des dossiers et le versement des indemnisations soient effectués dans les meilleurs délais. Enfin, elle réclame l’activation du dispositif circonstances exceptionnelles du programme POSEI, de manière analogue à la sécheresse de 2015. Ces demandes au Préfet ont par ailleurs été relayées dans un article du journal France-Antilles.

Compte tenu de la situation, la CR Gwadloup a demandé au Préfet le 29 septembre 2020 une audience urgente pour échanger, en plus de la question de la sécheresse, sur l’impact de la crise sanitaire et des restrictions sur la situation économique des exploitations. Il nous apparaît primordial de tirer les leçons de la première phase de confinement afin de ne pas réitérer les mêmes erreurs. Pour cela, il nous semble essentiel de s’inscrire dans une démarche proactive en prenant les meilleures décisions pour soutenir les agriculteurs guadeloupéens.