L'info régionale

Réseaux sociaux

Sécheresse : de nouvelles dérogations pour le Bio (Suite)

Sécheresse : de nouvelles dérogations pour le Bio (Suite)

Le 25 août dernier, la Coordination Rurale interpellait l’INAO sur les conséquences de la sécheresse et sur le manque de mesures prises afin de soutenir l’agriculture biologique, lors du comité de suivi de la situation de sécheresse dans le monde agricole qui s’est tenu le 22 août 2022.

La Coordination Rurale souhaitaient notamment savoir si une souplesse sera accordée au cahier des charges de l’agriculture biologique. « En effet, des éleveurs accusent des pertes de production de maïs allant jusqu’à 80 voire 100% dans certaines zones et pour d’autres éleveurs les animaux doivent impérativement être nourris à l’herbe.
Les mesures présentées lundi vont dans le bon sens mais les agriculteurs bio se sentent oubliés.
Compte tenu de l’absence de disponibilité en foin bio, la Coordination Rurale demande que leur soit accordé rapidement des dérogations pour acheter du fourrage conventionnel ».

Demande de dérogation individuelles

Suite à cette démarche, il est rappelé que les dérogations individuelles en Bio doivent être effectuées auprès de l’INAO  via le lien suivant : Dérogations en agriculture biologique – INAO.

A noter que ces demandes sont instruites individuellement en fonction de la situation de la zone (perte de productions fourragères, et disponibilités en fourrages bio le cas échéant) et de la situation de l’éleveur, conformément aux dispositions du RUE 2018/848 relatif à la production biologique.

> L’INAO précise par ailleurs : « Certaines demandes ont déjà été acceptées compte-tenu du contexte mais s’agissant de demandes individuelles, l’acceptation reste soumise à l’examen des délégations territoriales de l’INAO. Il est important que ces demandes nous parviennent au plus tôt (et de préférence sur la plateforme de saisine : Dérogation bio (inao.gouv.fr) pour faciliter l’instruction ».