L'info régionale

Réseaux sociaux

CR 84 : Rétrospective sur les 6 dernières années

chambre 13

CR 84 : Rétrospective sur les 6 dernières années

Retrouvez les principaux dossiers défendus par la Coordination Rurale du Vaucluse ces 6 dernières années :

La CR 84 présente en salon

Depuis 2015, la Coordination Rurale du Vaucluse participe à la foire agricole de Vinsobres qui se déroule 15 jours avant Pâques. Nos adhérents peuvent aller au contact des agriculteurs et mieux faire connaître la CR et ses positions.

Les nitrates sont bons pour la santé !

En 2015, le nombre de communes classées en zone vulnérable au titre de la Directive nitrates avait augmenté dans le Vaucluse. Faisant suite à une très longue liste de durcissements réglementaires, cette annonce avait suscité l’incompréhension et la colère des agriculteurs ! La CR 84 avait envoyé un recours gracieux au préfet coordonnateur.
De nombreuses normes sont imposées aux agriculteurs alors que parallèlement, nos frontières restent perméables à des denrées alimentaires ne respectant pas nos normes. Persister dans cette erreur revient à exposer encore plus l’UE à une insécurité alimentaire.

La CR face aux mensonges végans

La CR s’est mobilisée devant les abattoirs pour défendre les éleveurs face aux mensonges des associations véganes. Pour la CR, il est important de ne plus leur laisser l’espace médiatique et de défendre la position des éleveurs pour que la désinformation ne prenne pas le dessus sur la réalité. D’où la présence de pancartes « Touche pas à mon entrecôte » ou d’une plus tournée sur le ton de la dérision et de l’humour : « Sauvez un paysan, mangez un végan ». Il est nécessaire de barrer la route à une minorité d’individus qui tentent d’imposer leur choix de vie personnel à l’ensemble des citoyens, le tout à l’aide de campagnes de communication fallacieuses voire mensongères.

La CR 84 défend les agriculteurs devant nos représentants

Depuis sa création, la CR 84 est allée à la rencontre et a sensibilisé différents interlocuteurs du département : préfet, députés, sénateurs, conseillers départementaux, MSA… voire même des instances régionales comme les préfets de région ou encore la Draaf Paca. Cela a permis de faire valoir nos idées et positions.
C’est par la persévérance dans notre communication, dans la qualité de nos actions et de nos revendications, que nous pourrons faire en sorte de faire évoluer encore plus la CR.