L'info régionale

Réseaux sociaux

Retraites : la CR sera intransigeante

reforme-retraites

Retraites : la CR sera intransigeante

C’est déterminée que la Coordination Rurale se rendra en fin de journée au ministère de l’Agriculture pour aborder ce nouveau volet de concertation sur la réforme des retraites. Le syndicat présentera ses prérequis à l’ouverture de toute négociation et restera intransigeant sur leur mise en application.

La CR revendique depuis toujours une retraite a minima égale à celle des salariés soit 85 % du SMIC. Cette proposition qui devait s’appliquer en 2018 a finalement été votée pour application au 1er janvier 2020. « Attendre la mise en application de la réforme des retraites pour réaliser la promesse du président de la République serait une violation de la loi et un affront supplémentaire pour les agriculteurs. » indique Bernard Lannes président de la Coordination Rurale. Cette proposition de pension minimale doit être effective immédiatement, soit au 1er janvier 2020 et ce pour toutes et tous, déjà retraités ou à venir. De plus, il convient de sécuriser ce plancher en supprimant totalement la CSG et la CRDS du minimum retraite.

Par ailleurs sur ce projet de réforme prétendument « égalitaire », il est inadmissible que les Non salariés agricoles (NSA) payent des cotisations sur des revenus nuls ou négatifs. Tout comme les chômeurs qui bénéficient de points de solidarité, s’il n’y a pas de revenus agricoles, les agriculteurs ne doivent pas payer de cotisation minimum !

Enfin, la Coordination Rurale entend bien faire reconnaître la pénibilité du métier d’agriculteur. La CR demande une revalorisation des points permettant de prendre une retraite anticipée dès 50 ans sans décote, compte tenu de la pénibilité et du volume horaire travaillé durant leur carrière.