L'info régionale

Réseaux sociaux

Retraités et Certiphyto : une anomalie importante

retraites-agricoles

Retraités et Certiphyto : une anomalie importante

Des agriculteurs retraités se retrouvent avec l’impossibilité de passer le Certiphyto car ils n’ont pas de numéro d’exploitant fourni par la MSA. Ces agriculteurs sont prêts à payer la cotisation solidaire auprès de la MSA pour obtenir ce numéro et pouvoir traiter leur exploitation, mais la MSA refuse car la surface de terres exploitée n’est pas suffisante. Cette situation est totalement inadmissible !

Il n’est pas rare de voir que lorsqu’un agriculteur part à la retraite, il garde une petite surface de terre cultivée pour continuer son activité et se garantir d’un revenu complémentaire. On parle dans ce cas de parcelle de subsistance. Une cotisation solidaire est versée auprès de la MSA qui donne en retour un numéro d’exploitant. Pour pouvoir passer le Certiphyto et pouvoir ainsi traiter leurs cultures, le numéro d’exploitation est indispensable.

Cependant, certains retraités n’ont pas suffisamment de surface pour pouvoir être cotisant solidaire et donc passer le Certiphyto. Ils n’ont donc pas d’autre choix que de faire sous-traiter les traitements de leurs cultures.

La Coordination Rurale dénonce cela, surtout quand on sait que les retraites agricoles ne permettent pas de vivre décemment. Les retraités doivent pouvoir passer leur Certiphyto sans minimum de surface !