L'info régionale

Réseaux sociaux

Représentation syndicale au sein du CIVB : la CR 33 fait connaître son mécontentement

Représentation syndicale au sein du CIVB : la CR 33 fait connaître son mécontentement

Comme indiqué sur son site Internet, l’interprofession des Vins de Bordeaux a pour principales missions de « développer la notoriété et renforcer l’image des vins de Bordeaux en France et à l’international… », « assurer la connaissance de la production, du marché et de la commercialisation des vins de Bordeaux dans le monde » et « faire avancer les connaissances, préserver la qualité des vins de Bordeaux et anticiper les nouvelles exigences en matière d’environnement et de sécurité alimentaire ».

Or, dans sa lettre d’information «CIVB Flash n°18» du 29 avril 2020, son président Bernard Farges, se dit en lien quotidien avec les organisations locales et parisiennes, en citant le négoce, les coopératives, Vignerons Indépendants, CNAOC, Vinlgp, FNSEA, JA, Chambre d’agriculture… Force est de constater que l’interprofession des Vins de Bordeaux ne tient pas compte de tous les syndicats représentatifs de la Gironde, Coordination Rurale 33 et Confédération Paysanne n’étant aucunement cités.

La CR 33 s’est donc chargée de lui rappeler que la composition d’une interprofession doit être constructive et que ses différents collèges doivent être représentatifs. Elle est la vitrine de l’ensemble des viticulteurs qui y cotisent, sans prendre en compte leur éventuelle appartenance syndicale.

À cet égard, la Coordination Rurale 33 a demandé à Fabienne Buccio, préfète de Gironde, d’exiger une meilleure représentation syndicale au sein du CIVB, ainsi qu’un principe de neutralité dans sa communication auprès de ses adhérents.