L'info régionale

Réseaux sociaux

Renforcement des ZNT : l’écologisme l’emporte sur le bon sens

Non ZNT

Renforcement des ZNT : l’écologisme l’emporte sur le bon sens

La Coordination Rurale (CR) et France Grandes Cultures (FGC) s’insurgent contre la décision du Conseil d’État, rendue lundi, demandant au gouvernement de renforcer sous six mois la réglementation encadrant l’épandage des produits phytosanitaires.

Seuls face aux ONG les plus extrémistes, les deux syndicats s’opposent depuis le début aux Zones de non traitement estimant qu’elles représentent une nouvelle distorsion de concurrence extra et intra-européenne (ZNT) et voient donc d’un très mauvais œil le renforcement des règles sans la moindre compensation économique.

« Nous dénonçons depuis le début l’aberration de limiter l’usage de produits qui ont été homologués pour un usage bien déterminé. À quoi bon imposer les Certiphytos et les contrôles pulvés aux agriculteurs ainsi que les coûteuses démarches d’homologation et de ré-homologation si les « politiques » et maintenant les « juges » n’en font qu’à leur bon plaisir ? » s’insurge Damien Brunelle, président de FGC. « Nous sommes bien loin des clauses miroirs et autres discours rassurants de notre ministre de l’Agriculture. »

En réduisant la capacité des agriculteurs à protéger leurs récoltes, c’est à la fois la capacité de production d’une alimentation saine et de qualité, et le revenu des producteurs agricoles qui sont remis en cause.

La CR et FGC estiment que loin de protéger les consommateurs, cette décision du conseil d’État qui va relancer la surenchère électoraliste, favorisera encore une fois la production agricole étrangère loin de tout contrôle et réglementation.

« Réveillez-vous consom’acteurs, soutenez nos agriculteurs français ! Quel sera le contenu de votre assiette demain, si ce n’est des produits d’importation ? » conclut Damien Brunelle.

Tags :