L'info régionale

Réseaux sociaux

Rencontre avec le président du conseil départemental de Vendée

Conseil départemental Vendée

Rencontre avec le président du conseil départemental de Vendée

Initialement prévu courant avril, le rendez-vous entre la CR85 et Yves AUVINET, Président du conseil départemental de la Vendée, n’a finalement eu lieu que le mardi 2 juin suite au Covid-19. Cette rencontre souhaitée par le conseil d’administration de la CR85 avait pour but de faire le tour des sujets agricoles où le conseil départemental avait des prérogatives.

Ainsi après un rapide tour du budget départemental dédié à l’agriculture, Yves AUVINET a répondu aux différentes questions posées par Daniel PAVAGEAU et Guy Marie CLERGEAU.

Sur le « manger locale », le département précise que tous les collèges vendéens sont concernées par la démarche et que l’effort va être accentué pour favoriser les productions locales. Dans les selfs des collèges, des plats sans viande sont proposés, mais plus comme alternative pour ceux qui ne consomment pas de produits carnés que comme obligation pour tous d’avoir un repas sans viande par semaine.

Au niveau de l’irrigation, la CR85 souhaite que le conseil départemental continue à communiquer positivement auprès du grand public sur l’utilisation de l’eau en agriculture, comme ils l’ont fait dans le dossier spécial en avril 2019. Le programme d’aide à la création des réserves de substitution dans le sud Vendée arrivant à terme, Daniel PAVAGEAU a demandé de créer une subvention pour la réalisation de réserves collinaires. Il est aberrant de laisser partir tant d’eau à la mer comme cette année et de peut être en manquer dans quelques semaines.

La transition était toute trouvée pour parler des conditions climatiques qui ont posé un gros problème dans les implantation de céréales et par ricochet va créer un besoin en paille très important pour les éleveurs vendéens. Paille devenue difficile à trouver suite à la surenchère mise en plus par les méthaniseurs. C’est pourquoi la CR85 a demandé s’il était possible de mettre en place une aide au transport de paille comme pour 2019. Aide qui avait bénéficié à 70 éleveurs pour une enveloppe de 56 000 €. Pour le département l’aide doit être exceptionnelle et ne doit pas contribuer à l’augmentation des tarifs. Par conséquent, la décision n’est pas encore prise.
Guy Marie CLERGEAU de son côté a demandé qu’un programme d’aménagement paysager des cours d’exploitation puisse être envisagé, avec notamment un stockage des eaux pluviales tombant sur les bâtiments.

Avec les nombreux départs en retraite, la CR85 craint que l’élevage vendéen disparaisse petit à petit dans certains secteurs de Vendée. Le département précise qu’au niveau des jeunes agriculteurs, deux aides sont disponibles. La première prend en charge 50% des frais du parcours à l’installation soit 1250 € et la seconde offre 10% supplémentaire au montant de la DJA. La Vendée étant d’ailleurs le seul département des Pays de Loire à faire cette effort, ce qui représente pour 2019 environ 340 000 €. Le président de la CR85 adhère totalement au principe, mais souhaiterait qu’un effort supplémentaire soit fait pour les jeunes s’installant en élevage.

Le conseil départemental vendéen reste très à l’écoute du monde agricole et fournit des efforts financiers importants pour soutenir l’agriculture vendéenne.