L'info régionale

Réseaux sociaux

Réintroduction de l’ourse ou le mépris affiché de la montagne

ours

Réintroduction de l’ourse ou le mépris affiché de la montagne

Ce matin, au grand dam des éleveurs, la nouvelle pensionnaire slovène était déposée par hélicoptère sur ses nouvelles terres de chasse en Vallée d’Aspe. La Coordination Rurale 64 réaffirme son indignation face à cette décision et son soutien aux agriculteurs et à la population à qui la présence de ce prédateur est imposée.

Lors de sa venue à Pau le 20 septembre dernier, la CR64 n’avait pas manqué de se positionner contre la volonté de François de Rugy de réintroduire 2 ourses dans les Pyrénées. Les raisons, pourtant simples et évidentes, n’ont pas été entendues par le ministre qui a préféré céder à une lubie et ainsi asseoir son autorité fraîchement acquise. Ce geste soi-disant écolo, a tout de même un coût non négligeable puisque d’importants moyens humains et matériels ont été mobilisés.

« Même si nous savions que la réintroduction était imminente, nous n’imaginions pas que l’avis des éleveurs, qui entretiennent notre si belle montagne et qui nourrissent la population au quotidien, serait à ce point méprisé. L’état de santé de l’ourse pose aussi des inquiétudes car la Slovénie est touchée par une maladie encore inconnue en France et potentiellement mortelle pour l’Homme : l’encéphalie à tiques. Espérons que les services vétérinaires, d’habitude très pointilleux avec les agriculteurs, aient mis autant de cœur à l’ouvrage avec l’ourse. » s’inquiète Gilles Casaux Estrem, président de la Coordination Rurale 64.

Tags :
, ,