L'info régionale

Réseaux sociaux

Réforme de l’assurance récolte : des prix pour les agriculteurs, pas des subventions pour les assureurs

champs

Réforme de l’assurance récolte : des prix pour les agriculteurs, pas des subventions pour les assureurs

La Coordination Rurale (CR), représentée par Florence Gillotin, référente CR sur la gestion des risques, et Marc Saumont, président CR de la Bourgogne-Franche-Comté, va être auditionnée cet après-midi sur le projet de loi portant sur la réforme des outils de gestion des risques climatiques en agriculture. La CR tient à rappeler qu’elle s’oppose à ce projet de loi qui n’est autre qu’une généralisation du recours à l’assurance récolte.

« Si l’assurance avait un coût supportable pour les agriculteurs, ils se couvriraient or ce n’est pas le cas. Quand on s’intéresse aux coûts des assurances (10 % du chiffre d’affaires), des franchises (à 20 %), que va-t-il rester à l’agriculteur ? », affirme Florence Gillotin. « Comment peut-on vivre de notre métier quand on sait que l’excédent brut d’exploitation en agriculture diminue inexorablement et que Pacifica et Groupama ont annoncé que leurs cotisations allaient augmenter en 2022 ? »

« La ligne budgétaire de la future aide à l’assurance récolte sur la PAC est de 186 millions d’euros, sachant que l’État a annoncé un fonds à hauteur de 600 millions d’euros, en faisant le calcul, on arrive à moins d’un euro par français par mois pour lui garantir une nourriture saine et française », déclare Marc Saumont. « Autrement dit, les aides de la PAC qui devaient compenser une perte de revenu liée à l’ouverture des marchés, servent une fois de plus à fournir de l’alimentation pas chère au détriment des agriculteurs. Ce que nous voulons ce sont des prix ! »

Ces positions seront défendues lors de l’audition devant le député Descrozaille, rapporteur de la loi. En outre la CR demandera, à l’inverse, un véritable réengagement de l’état via une mutualisation générale des calamités et le financement d’outils de prévention permettant de lutter efficacement contre les aléas climatiques.