L'info régionale

Réseaux sociaux

Pommes de terre : des aides directes à la rénovation énergétique des bâtiments de stockage

pommes-terre CP

Pommes de terre : des aides directes à la rénovation énergétique des bâtiments de stockage

La culture de la pomme de terre, majeure dans la région, est fortement touchée par l’interdiction en France, depuis le 8 août 2020, de l’utilisation du chlorprophame (CIPC) pour le contrôle de la germination des pommes de terre.
Afin de soutenir l’investissement productif au sein des exploitations agricoles de la filière pommes de terre des Hauts-de-France, la Région en tant qu’autorité de gestion du FEADER pour les Programmes de Développement Ruraux (PDR) du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie, propose un dispositif d’aide directe à la rénovation énergétique des bâtiments de stockage de pommes de terre afin de faciliter la mise en œuvre des alternatives au CIPC.

 

Fonctionnement de l’intervention :

Ce dispositif fonctionne par appels à projet.
Le taux d’intervention est de 40 %, sachant que le montant minimum de l’investissement éligible doit être de 4 000 € et que le plafond des dépenses éligibles est fixé à 50 000 €.
La date limite d’envoi des dossiers est le 02 juillet 2021.
L’instruction est assurée par les DDT(M) du département du siège de l’exploitation qui sont le Guichet unique service instructeur (GUSI).
Il vérifie la complétude et l’éligibilité du projet. Il procède à la notation du dossier au regard de la grille de sélection.
Important : le démarrage des investissements est possible dès le dépôt du dossier auprès du service instructeur, mais toutefois sans garantie d’acceptation du dossier.

Le dispositif concerne :
• les agriculteurs ;
• les personnes morales dont l’objet est agricole ;
• les établissements de développement agricole, d’enseignement agricole et de recherche agricole, les associations sans but lucratif, qui mettent en valeur une exploitation agricole et exercent réellement une activité agricole ;
• les groupements d’agriculteurs

 

Ce qu’en pense la CR des Hauts-de-France :

Si nous nous satisfaisons que la région soutienne notre agriculture et essaye de répondre en partie au désagrément causé par l’interdiction du CIPC, nous regrettons, qu’une fois de plus, ce soutien ne puisse bénéficier qu’aux structures les plus grosses, capables des investissements les plus importants. En effet, sachant que le montant minimum de l’investissement éligible doit être de 4 000 €, toutes les exploitations ne peuvent pas candidater. Ce type d’engagement de la part de nos institutions ne peut que pousser à la création de mégastructures, pourtant décriées par les consommateurs et stigmatisées dans les médias généralistes. Nous ne conserverons pas un maillage agricole et des productions variées avec ces choix d’aide à l’investissement, qui laissent mourir une frange de nos exploitations.
De plus, l’interdiction de l’utilisation du chlorprophame touche toutes les exploitations, y compris celles qui ne pourront investir pour entrer dans ce dispositif. Alors que ce produit est interdit sans qu’aucune solution viable et efficace n’ait été trouvée, la CR des Hauts-de-France demande un soutien répondant aux problématiques de TOUS les producteurs de pommes de terre.

 

Pour plus d’informations vous pouvez contacter :

Département de l’Aisne : DDT Aisne, Service Agriculture, 50 boulevard de Lyon 02011 LAON Cedex (Tél. : 03 23 24 66 00 – Site)

Département de l’Oise : DDT Oise, Service économie agricole, 1 avenue Victor Hugo BP 20317 60021 BEAUVAIS Cedex (Tél. : 03 64 58 16 40 ou 03 64 58 16 42 – Site)

Département de la Somme : DDTM Somme, Service économie agricole, 35 rue de la Vallée 80000 AMIENS (Tél. : 03 64 57 24 00 – Site)

Département du Nord : DDTM 59, Service économie agricole, 62 boulevard de Belfort CS 90007 59042 LILLE Cedex (Tél. : 03 28 03 86 45 (Matin) ou 03 28 03 86 47 (Matin) – Mail)

Département du Pas de Calais : DDTM 62, Service économie agricole, 100 avenue Winston Churchill CS 10007 62022 ARRAS Cedex (Tél. : 03 21 50 30 56 – Mail)

 

Ou sur le site de la région : Plus d’informations ici