L'info régionale

Réseaux sociaux

Point de vue du Président de la CR 52 sur une moisson atypique

Point de vue du Président de la CR 52 sur une moisson atypique

Année 2020 : une année particulière, est-ce que les prix seront au rendez-vous ?

Alors que les moissons se terminent en Haute-Marne, les résultats ne sont pas toujours rendez-vous. Et pour cause, le département a été très inégalement irrigué par les rares averses de ces dernières semaines. Début juin, le département a d’ailleurs été placé en vigilance sécheresse par arrêté préfectoral. Résultat : même si la qualité des céréales reste assez bonne dans l’ensemble, les quantités récoltées sont inégales selon les secteurs.

Même topo concernant les colzas : la récolte est catastrophique, la faute aux gelées tardives et à la forte présence de ravageurs à l’automne à cause d’un hiver assez doux.

Un impact sur l’élevage

 

Ramassage paille

Très peu de paille cette année pour les élevages. Suite à deux années consécutives de sécheresse (2018 et 2019), les stocks dans les exploitations seront au plus bas. Cette situation alarmante laisse craindre une pénurie de fourrage pour les éleveurs du département, actuellement obligés de nourrir leurs bêtes dans les pâturages.

Face à cette situation, les agriculteurs recherchant de la paille ou des coproduits pour l’alimentation animale peuvent faire connaître leurs besoins en contactant notre animateur Rémi Girard au 06 78 97 03 88.

Un prix du lait très bas… merci Soodial !

Pas mieux du côté des éleveurs laitiers, confrontés aux prix très bas pratiqués par la coopérative Sodiaal. « L’année dernière, le prix du lait était aux alentours de 360 € les 1000 L avec la promesse faite lors de la rencontre avec les producteurs d’atteindre 395 € comme le prévoit la loi EGAlim (pas de vente à perte). Aujourd’hui, c’est à peine si on est au-dessus des 320 € pour le prix A. Concernant le prix B, on est qu’à 241 € », précise Arnaud Buat, président de la CR 52.

Depuis le confinement, Sodiaal laisse miroiter une remontée des prix dès août. Cependant, aucune information concrète n’a été donnée à ce jour : affaire à suivre.