L'info régionale

Réseaux sociaux

Plan pollinisateurs : « J’invite les politiques à venir traiter à ma place la nuit »

Plan pollinisateurs : « J’invite les politiques à venir traiter à ma place la nuit »

Le 18 décembre 2020, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a annoncé la mise en place d’un nouveau plan destiné à protéger les pollinisateurs.

« Jusqu’où va-t-on aller avec ces mesures ? Il y a déjà eu les ZNT et maintenant on continue à nous imposer des mesures complètement déconnectées de la réalité. Ça ne fera qu’augmenter la méfiance des consommateurs envers notre travail, tout en renforçant la concurrence déloyale que nous subissons déjà. J’invite les politiques à venir mettre le pied dans un champ et à traiter la nuit à ma place ! », s’insurge Didier Doux, président de la Coordination Rurale du Gard.

Pour rappel, ce plan prévoit l’interdiction des épandages de tout produit phytosanitaire durant la période de floraison. Seuls les produits portant la mention « abeille » auront une autorisation d’épandage nocturne pour permettre leur utilisation dans les trois heures après le coucher du soleil.

« Bien entendu, les abeilles doivent être protégées, mais nous appliquons des produits phytosanitaires qui disposent d’une autorisation et de façon ciblée et raisonnée. Nous ne sommes pas responsables de la mortalité des abeilles. Pourquoi personne ne parle des maladies, des conditions climatiques ou encore du frelon asiatique ? À croire que tout est fait pour nous imposer toujours plus de contraintes et diaboliser notre travail. », conclut Didier Doux.