L'info régionale

Réseaux sociaux

Plan de filière lait : prix rémunérateurs d’urgence !

vaches

Plan de filière lait : prix rémunérateurs d’urgence !

La méthode Couprod, initiée par l’Idele pour estimer les coûts de production, représente une avancée certaine. Elle se rapproche des estimations faites par la Coordination Rurale et l’European Milk Board de 450 €/1 000 l, et nécessite d’être mise en avant. Présentée en commissions Cniel et basée sur le Réseau d’information comptable agricole (Rica), cette méthode évalue le coût de production du lait à 394 €/1 000 l avec un revenu moyen de l’éleveur de seulement deux Smic à 35h.

Ainsi, face à l’urgence et dans l’intérêt des producteurs, la CR insiste pour la prise en compte de cette méthode Couprod, méthode qui sert d’ailleurs de référence à l’OFPM, observatoire malheureusement réduit à n’être que consultatif dans le projet de loi EGalim. « Sans cette négociation minimale, il n’est pas question de cautionner la poursuite des discussions du plan de filière vers la montée en gamme, avec de nouvelles exigences pour les producteurs sans réelles contreparties ! ». Ce qui reviendrait encore à « À nous les sacrifices, à eux les bénéfices » indique Véronique Lefloc’h, responsable de l’OPL de la Coordination Rurale.

Dans le débat sur le plan de filière, et sur la détermination des indicateurs économiques, dont les interprofessions ont aujourd’hui la charge, la section Lait de la Coordination Rurale rappelle que les éleveurs peuvent encore tirer leur épingle du jeu « à condition que les indicateurs choisis le soient en cohérence avec la réalité économique des exploitations agricoles françaises et celle des industriels, qui rappelons le, affichent une valorisation des 1 000 litres de lait presque deux fois plus importante qu’en Allemagne ! », rajoute la responsable de l’OPL.