L'info régionale

Réseaux sociaux

Pour les fêtes de Pâques, sauvons nos éleveurs : consommons l’agneau français !

agneau CP

Pour les fêtes de Pâques, sauvons nos éleveurs : consommons l’agneau français !

Comme chaque année, la période de Pâques est synonyme d’une forte augmentation de la consommation de viande d’agneau et de viande ovine par les Français. Cette période festive est préparée par les éleveurs ovins français depuis de longs mois, afin d’offrir la meilleure qualité de viande aux consommateurs. Les mesures de confinement liées à la pandémie de Covid-19 adoptées par le Gouvernement nourrissent les inquiétudes sur la consommation de viande d’agneau dans les prochaines semaines.

Dans l’objectif de préserver un pan entier de notre agriculture et dans ce contexte très particulier, les distributeurs doivent privilégier l’approvisionnement en viande ovine française plutôt qu’en viandes issues d’importations !
Il reviendra aux pouvoirs publics de prendre les mesures adéquates pour les y contraindre si nécessaire.

Le ministre de l’Agriculture a demandé à la profession agricole de répondre présente pour nourrir la population en cette période difficile. Les agriculteurs ont, comme à l’habitude, entendu le message. Il est important maintenant que tous les acteurs de la filière fassent de même pour éviter, une énième fois, que les éleveurs soient les grands perdants.

Une part d’importation à hauteur de 57 %

La production ovine française couvre 43 % de la consommation hexagonale, le reste étant de la viande importée principalement du Royaume-Uni, d’Irlande et de Nouvelle Zélande. Les éleveurs français possèdent les pratiques d’élevage les plus vertueuses à l’échelle mondiale, élevage qui permet d’entretenir des zones difficiles et de faire vivre des territoires. Le consommer local permet en outre d’économiser de très nombreux transports et une pollution inutile !