L'info régionale

Réseaux sociaux

Ours : Assez de débats, agissons

ours

Ours : Assez de débats, agissons

Dans la lignée des EGA et du Grand Débat National, le gouvernement a lancé une concertation sur l’ours et le pastoralisme en Occitanie qui aboutira le 7 avril prochain à la publication d’une feuille de route pour l’ours brun dans les Pyrénées.

Encore une fois, au même titre que ses prédécesseurs qui ont installé l’ours dans les Pyrénées, le gouvernement demande aux éleveurs et acteurs locaux de supporter les conséquences de ses actes irréfléchis. La Coordination Rurale estime que le gouvernement est seul responsable des attaques sur les troupeaux et doit seul en assumer les conséquences et garantir la sécurité des éleveurs et de leurs troupeaux.

La Coordination Rurale refuse en bloc la feuille de route du gouvernement – qui le dégage de ses responsabilités en ajoutant des contraintes aux agriculteurs – et demande qu’il protège les troupeaux et les bergers. S’il reconnaît ne pas en avoir les moyens – ce qui semble être le cas depuis plus de vingt ans – qu’il permette aux acteurs locaux de défendre leurs estives par de simple mesures de bon sens :
• autorisation de port d’arme non létale et de tirs de défense ;
• arrêt définitif de toute nouvelle introduction d’ours ;
• suppression de toute notion de conditionnalité des aides et indemnisations de la mise en place des moyens de protection.

Agissons car contrairement à ce que semble penser le gouvernement, la préservation des prédateurs ne prévaut pas sur celle des éleveurs !