Mardi 04 octobre à l'initiative de l'OFB, la Coordination Rurale du Centre, représentée par Geneviève de Brach et Aurélie Hallain s'est rendue à une réunion régionale pour établir un contact et découvrir la présentation des différents services.

Étaient présents également, la FDSEA 45 également, Philippe Noyau, le Directeur de l'OFB et la directrice adjointe, la Directrice de la DRAAF et son adjoint ainsi que les représentants des différents groupes de travail : ONDE, loup-lynx, biodiversité ...

Des contrôles de plus en plus nombreux

Le pourcentage des contrôles entre 2021 et 2022 pour les agriculteurs a drastiquement augmenté par rapport à ceux des particuliers, passant de 12% à 57% de la totalité des contrôles !

La CR demande le droit à l'erreur et de plus de souplesse sur les contrôles.

L'eau, ressource de plus en plus rare

Le réseau ONDE annonce un constat inquiétant : depuis quelques années la recharge hivernale n'est pas assez conséquente pour permettre aux cours d'eau de rester vivants l'été, mettant aussi en danger la faune et la flore.

Aurélie Hallain est intervenue sur différents sujets comme l'absence de barrage qui asseche les cours d'eau. La mauvaise communication de Chartres Métropole lors des arrêtés d'irrigation qui a créé une panique chez certains agriculteurs. Le Directeur de l'OFB confirme le problème de communication de certaines métropoles et va améliorer cet aspect.

Le loup sera bientôt dans notre région

Le loup en région Centre Val de Loire n'est pas encore implanté ni installé mais il arrive que certains se dispersent et traversent notre région. Le réseau Loup recommande aux éleveurs de commencer à se préparer et à se protéger de potentielles attaques dans les dizaines d'années à venir.

Geneviève de Brach est intervenue à ce sujet : "Ce n'est pas possible de se protéger d'attaques de loups annoncés comme inexistants dans la Région Centre. De plus, vous parlez d'aide financière pour les pertes animales mais avez-vous des aides financières pour le côté humain ? Une aide psychologique pour ces éleveurs qui attendront jusqu'à voir un loup ou une meute un jour sans savoir quand."

L'impact des méthaniseurs sur la faune, quand agronomie ne rime pas avec écologie

Pour 2023 l'objectif de l'OFB est de mieux comprendre l'impact des méthaniseurs sur la faune sauvage.

Intervention d'Aurélie Hallain sur le cas des étourneaux : "Depuis 5 à 6 ans, les étourneaux ont envahi la région. Repoussant d'autres espèces. Les étourneaux ne migrent plus. Certaines espèces habituelles du milieu agicole sont en déclin. Les espèces dites opportunistes deviennent sédentaires et prennent l'espace et les ressources d'autres espèces qui étaient là bien avant."

Avis partagé par la FDSEA qui indique aussi qu'en bio les machines font plus de passages dans les champs et que donc naturellement les animaux seront perturbés et certains devront s'en aller plus loin. Les espèces pour s'installer ont besoin de zone peu active avec peu d'interventions.

Conclusion de cette réunion menée par Geneviève de Brach :

"Il faut des jeunes ! Avec toutes les interdictions et les contraintes, c'est compliqué aujourd'hui de faire son boulot. Il faudra décider si on veut continuer d'avoir de l'agriculture en région Centre Val de Loire, si on veut encore de l'élevage... Les actions doivent être menées ensemble. Il faut continuer d'avoir des échanges : OFB, syndicats et groupes de travail sur le terrain."

Dans la même catégorie

Centre-Val de Loire
Centre-Val de Loire
CR 37
Centre-Val de Loire