L’Assemblée générale de la Coordination Rurale du Var s’est tenue le mardi 11 octobre dernier au sein de l'exploitation de Max Bauer, président de la CR83, à Hyères.

Après un accueil chaleureux autour d’un verre de l’amitié, les adhérents ont été invités à débattre sur le thème « Quels enjeux pour l’agriculture du Var ?  ». Une analyse complète des différents filières agricoles du Var a été présentée, avec chiffres à l’appui. L’objectif : intégrer dans une stratégie nationale et régionale, la prise en compte des spécificités locales.

Reconquérir et réserver des terres agricoles

« L’un des principaux enjeux concerne avant tout la préservation du foncier » a ainsi souligné Max Bauer, le président de la CR83. Plusieurs propositions ont été faites par les adhérents de la CR83, afin de lutter notamment contre la pression d’une urbanisation importante. Celles-ci ont été saluées par Laurent Vinciguerra, Directeur Général de la Safer PACA, qui a par ailleurs remarqué « la qualité et la richesse des échanges ». Il retient ainsi qu’il est aujourd’hui « fondamental de reconquérir et de réserver des terres agricoles pour installer des agriculteurs dans le département. A ces fins, la Safer PACA est mobilisée, afin notamment de lutter contre les friches, qui sont malheureusement en augmentation dans le Var, et d’encadrer les prix des terres agricoles, qui ne cessent d’augmenter ». Un point précis et détaillé a par la suite été fait par Max Bauer, le président de la CR83, concernant le Plan de Reconquête Agricole et les Zones Agricoles Protégée, ainsi que « sur les installations avec de réels portages financier pour acquérir des terrains ». Enfin, le président a apporté quelques précisions sur les deux propositions de loi AUPA (aires urbaines de productions agricoles), proposés par la CR et UNIPHOR, (Union Nationale des Intérêts Professionnels HORticoles ). « Celles-ci ont été proposées afin de revitaliser les zones péri-urbaines. Les attachés parlementaire de Monsieur le député Stéphane Rambaud, ont d’ailleurs souligné leur intérêt pour ce dossier et ne manqueront pas de faire des propositions en ce sens ».

Vers un syndicalisme de proximité

Les adhérents et élus, présents à l’Assemblée Générale, ont par la suite échangé sur le thème du renouvellement du syndicalisme. « Nécessaire pour porter haut les revendications collectives, pour défendre, négocier, représenter… le syndicalisme doit absolument se réinventer à travers des actions plus ancrées et concrètes, s’il veut encore mobiliser les masses » a rappelé Max Bauer. Il a ainsi présenté quelques pistes de réflexion mais surtout les actions qui seront mises en place par la CR83, dès le début de l’année 2023. Parmi elles, des rencontres de terrain à travers la visite d’exploitations ou encore « l’organisation de rencontres-débats ouvertes à tous les agriculteurs, pour aborder des sujets d’actualité et recréer du lien ». Un questionnaire sur les attentes des adhérents sera par ailleurs envoyé en début d’année.

Des propositions pour lutter contre le mal-être des agriculteurs

Enfin, avant de clore les débats, Max Bauer a présenté l’Association Allô Agri, dont il est aussi le président. « Cette association a été conçue, il y a un peu plus de deux ans, pour répondre au mal-être grandissant des agriculteurs. Elle référence et cartographie également les diverses problématiques des agriculteurs afin d’établir des statistique concernant les difficultés qui existent dans l’exercice de leur métier. Elle est une véritable passerelle entre les agriculteurs en difficulté et les structures d’accompagnement déjà existantes. L’objectif est en effet de tendre vers un maillage du territoire cohérent tout en cherchant systématiquement à proposer les mesures de soutien et d’entraide les plus adaptées ». Cette association, mise en place dans le Var, n’as pas manquée d’interpeller les attachés parlementaires présents à l’Assemblée Générale. « Nous ne connaissions pas ce dispositif qui a été bien pensé et qui est une solution particulièrement intéressante pour lutter contre le mal-être des agriculteurs. Nous en prenons note et suivrons attentivement les avancées et propositions qui en émaneront » a ainsi assuré l’attachée parlementaire de Monsieur le Député Frédéric Boccaletti.

A l’issue des nombreux échanges, les invités ont été conviés à un apéritif, suivi d’un repas dignement concocté par Janine Bauer, la femme du président. L’ensemble des convives ont pu ainsi profiter d’un agréable moment pour se retrouver et se régaler !

Dans la même catégorie

Provence Alpes-Côte-d'Azur
Provence Alpes-Côte-d'Azur
Provence Alpes-Côte-d'Azur
CR 83