Ce mercredi 21 janvier, aux Ponts de Cé, près d'Angers (49), Laurent Rivereau, vice président de la CR49 et président de la Coordination Rurale des Pays de la Loire est parti à la rencontre d'élèves de terminale BAC PRO Agricole du lycée horticole de Pouillé. Ce fut l'occasion d'entamer un échange vif sur le syndicalisme, la Coordination Rurale et l'agriculture en général avec de futurs jeunes agriculteurs emplis de questionnement et de curiosité.

La rencontre a débuté avec une présentation en amphithéâtre à deux voix, celle de Laurent Rivereau, éleveur, membre actif de la CR49 et président de la CRPL et de Gaëlle, l'animatrice régionale des Pays de la Loire. Cette introduction est revenue sur l'historique de la CR, son implantation en Pays de la Loire et Maine-et-Loire notamment les services proposées par le bureau de Chemillé (bilan fertilisation, aides PAC ...) mais aussi les préoccupations actuelles de la CR face au contexte agricole de 2015.

Laurent Rivereau n'a pas hésité à interpeller les jeunes sur différents sujets afin qu'ils comprennent les engagement syndicaux menés concrètement par la CR. Il a notamment abordé la dénonciation des contrôles, la ferme des mille vaches, l'irrigation avec le barrage de Sivens mais aussi les circuits courts et les (trop bas) prix payés aux producteurs.

"Qu'est ce qui vous différencie des autres syndicats ?" questionne l'un des élèves.

Laurent démontre ainsi à un public attentif et passionné que la CR à la différence des autres syndicats n'est pas rattachée à un parti politique, elle se dit a-politique et en cela, elle cherche à défendre avant tout les seuls intérêts des agriculteurs, unis, quelque soit la filière.

Les questions vont dans les deux sens, Laurent Rivereau prend soin de connaître ses jeunes auditeurs. Il apprend les trois quarts des élèves présents sont fils et filles d'agriculteurs et se destinent à s'installer après l'obtention de leur bac pro. Les lycéens ne mâchent pas leur mot et affirment souhaiter s'installer avec le maximum d'aides DJA. A la question "souhaitez-vous vous syndiquer plus tard ?" ces derniers répondent que : "ce ne sera pas à leurs yeux une priorité".

Il fut difficile de conclure un échange aussi passionnant et hélas encore trop rare. Laurent Rivereau rappela toutefois à ces jeunes futurs agriculteurs des conseils primordiaux pour être heureux et confiant en l'avenir : "restez informé le plus possible, maître de votre exploitation et éviter l'isolement". Pour cela, le syndicalisme agricole peut vous y aider, en particulier la CR !

Dans la même catégorie

Auvergne-Rhône-Alpes
CR 49
CR 44
CR 49