La Coordination Rurale avait alerté sur la situation des éleveurs de porcs face à la hausse des charges et à la baisse des prix payés aux producteurs. L’État a entendu !

Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie a annoncé un plan de sauvegarde de la filière porcine avec un dispositif d’urgence à 75 millions d’euros. Les crédits sont réparties par région, l’enveloppe de l’Occitanie s’élevant à 1 830 000 €.

L’aide d’urgence consiste en l’attribution, par le préfet, d’une contribution à la trésorerie au montant forfaitisé de 15 000 € par exploitation. Les critères d’éligibilités sont les suivants : – avoir atteint à compter du 1er janvier 2022 et pendant 1 mois un seuil critique de 80 % de consommation de la ligne de trésorerie à court-terme ; – avoir engagé une démarche de demande de prêt garanti par l’État.

Si seul le premier critère est rempli, les dossiers seront soumis à la cellule départementale de crise et une aide de 15 000 € sera également attribuée. L’aide sera versée selon la logique du « premier arrivé, premier servi » dans la limite de 75 M€. Il faut faire vite, le guichet est ouvert depuis environ un mois. Les formulaires sont disponibles auprès des DDTM de votre département. Il faut donc récupérer le formulaire de demande d’aide.*

Un deuxième volet, avec une enveloppe de 175 millions d’euros devrait être débloqué en avril, plus d’informations sur notre article consacré au volet 2 du plan de sauvegarde de la filière porcine.

* Intitulé du formulaire : formulaire de demande d’aide de dispositif d’urgence – Soutien aux exploitations d’élevage porcin – régime d’aide d’État SA. 56 985 (2020/N) – France – Covid 19 : Régime cadre temporaire pour le soutien aux entreprises, tel que prolongé par le régime SA.100959 (2021/N).

Dans la même catégorie

CR 31
CR 30
Nos CR locales
CR 65