CR 55 : représentativité refusée !

Comme certains ont pu le lire dans l'Est Républicain du 18 janvier, le Préfet de la Meuse a refusé d'accepter notre représentativité, et ce, malgré un dossier remplissant parfaitement les conditions établies préalablement.

Ce Préfet qui n'est là que depuis quelques mois a certainement consulté les grands démocrates de la FDSEA pour qui la nostalgie du modèle communiste en Russie est encore tenace.
Il est vrai que la présence d'un syndicat intègre aurait fait tache dans certaines commissions où le seul but de certains est l'intérêt personnel.
Même si M. le Préfet n'était pas encore présent en mai, je voudrais lui rappeler que pendant que la CR55 organisait des dons de lait dans 3 fermes du département, la FDSEA et les JA pillaient une grande surface de Bar le Duc. Je m'étonne alors qu'un ex haut représentant de la Police à Paris fasse d'avantage confiance aux voyous qu'à des personnes respectueuses des lois.
Mais je veux rassurer tout de même l'immense majorité des agriculteurs adeptes du pluralisme et de la démocratie : tout ceci n'est qu'une question de temps et ils seront bientôt dignement défendus en toute équité.

INFO DERNIERE MINUTE :
Un courrier de la FDSEA vient d'arriver dans les boites aux lettres des "heureux" inscrits aux élections des baux ruraux. Seul reproche de la FDSEA : la Coordination Rurale présente des candidats face à eux. Etonnant non ?

Les hommes passent mais les idées restent.
Ceci n'est pas une phrase de Nicolas Pérotin mais une citation de Staline 4 jours avant sa mort.
Démocratie quand tu nous tiens...


Le Président de la CR55
Philippe THOMAS

 

Dans la même catégorie

Grand-Est
CR 55
CR 55
CR 08