Dans le cadre du lancement de la future loi d’orientation et d’avenir agricole par le président de la République, la Chambre d’agriculture de Bretagne (CRAB), conjointement avec l’État et le Conseil régional de Bretagne a lancé sa première réunion plénière pour la concertation régionale jeudi 9 février 2023.

Après une présentation introductive par le président de la CRAB, qui est revenu sur la nécessité de travailler ensemble sur les sujets majeurs tels que la transition écologique, Monsieur le Préfet de Bretagne a insisté sur l’importance pour la Bretagne de fournir au national des outils concrets et réalistes qui pourront être mis en place.

Le Président du Conseil régional de Bretagne, Monsieur Chesnais-Girard, est revenu sur le rôle indispensable de la région pour l’agriculture et l’agroalimentaire nationaux. Selon lui, le modèle agricole breton est porteur de solutions pour la souveraineté alimentaire française et européenne. Pour le Conseil régional, deux piliers sont à discuter en priorité : le foncier pour l’installation et la gestion l’eau.

La Chambre d’agriculture a ensuite présenté les modalités d’organisation des groupes de travail qui se dérouleront en mars prochain et a annoncé les thématiques prioritaires qui y seront travaillées :

Orientation et formation :

  • Attractivité et découverte des métiers
  • Formation : formation initiale, parcours installation, formation continue agriculteurs et salariés

Installation et transmission :

  • Dispositifs d’accompagnement, d’aides, d’accès au foncier et au capital
  • Amélioration de la transmissibilité des exploitations, accompagnement et dispositifs

Adaptation à la transition face au changement climatique

  • Changement climatique, atténuation et adaptation
  • Varennes de l’eau pour les filières et les territoires
  • Gestion du foncier au service du renouvellement des générations et des transitions
  • Énergie, économie d’énergie et production d’énergies renouvelables
  • Évolution de la demande alimentaire
  • Innovation et nouvelles technologies

Joseph Martin, président de la CR Bretagne est intervenu lors des échanges pour rappeler la position de la CR : « Cela fait 30 ans que l’État conjointement avec les chambres d’agriculture a cherché la compétitivité pour l’agriculture sans rechercher le fondamental : que la valeur soit aux produits agricoles. Avant de parler transition écologique et souveraineté alimentaire, parlons revenu des agriculteurs. Dans la présentation, je n’ai vu aucun bilan de l’évolution du niveau de revenu des agriculteurs sur les dix dernières années. Cela pose question ! »

Dans la même catégorie

CR 56
CR 35
CR 56
CR 22