Ce lundi 4 avril, les adhérents de la Coordination Rurale des Deux-Sèvres se sont réunions sur l'exploitation de Maxime Couturier, à Beaulieu-sous-Parthenay.

Au cours de la matinée, Michel Germond a pu évoquer l’année syndicale passée : rencontres avec le Préfet, rendez-vous avec la DDT, entrevue avec Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, mais aussi et surtout la bataille de l’eau sur le département. Et les prises de position de la CR 79 face aux « anti-tout » qui souhaitent la fin des réserves d’irrigation ! « Nous ne pouvons que condamner ces actions sur des propriétés privées », a indiqué Michel Germond. « Les biens des agriculteurs doivent être respectés ».

Après ce temps d’échanges avec les adhérents, Frank Michel, de la Chambre d’agriculture régionale, a fait un exposé sur la nouvelle PAC. Les nombreuses questions et réactions ont prouvé l’intérêt des agriculteurs sur le sujet, mais aussi leurs inquiétudes. Ils appréhendent les futures contraintes, toujours plus nombreuses à leurs yeux.

Laurent Denise, second intervenant de notre Assemblée générale annuelle, a, quant à lui, présenté ses positions sur le stockage de l’eau, la gestion des ressources et l’idéologie écologiste. Déjà présent lors de notre action de protection des réserves fin mars à Cram-Chaban (17), il s’est à nouveau montré très engagé sur le slogan historique de la CR : « L’eau de l’hiver pour l’été ! »

Gilbert Favreau, sénateur des Deux-Sèvres, présent également à cette journée importante pour notre syndicat, s’est lui aussi montré très intéressé sur les deux sujets présentés.

La journée s’est terminée autour d’un repas convivial, où tous les adhérents ont pu continuer à échanger dans la bonne humeur.

Dans la même catégorie

Nouvelle Aquitaine
Nouvelle Aquitaine
Auvergne-Rhône-Alpes
Auvergne-Rhône-Alpes