L'info régionale

Réseaux sociaux

Avec vous, il est temps d’avoir des chambres indépendantes et transparentes

Vers une transparence et une indépendance des chambres

La Chambre d’agriculture constitue auprès de l’État ainsi que des collectivités territoriales, l’organe consultatif et représentatif des intérêts agricoles. Elle est le porte-parole des agriculteurs. À ce titre, elle est censée expliquer leur métier et leurs difficultés, les conseiller, les informer et les accompagner. Son importance est donc fondamentale, à la fois sur le plan local et national.
Mais la plupart des Chambres d’agriculture se sont éloignées de leurs missions essentielles et se trouvent en déficit (dixit le rapport annuel de la Cour des Comptes) du fait de pratiques de gestion plus que douteuses.
Il faut donc y remettre de l’ordre en renouant avec ses missions originelles :

  • redevenir un outil géré par des agriculteurs pour tous les agriculteurs, affranchi de la tutelle de l’État ou des intérêts particuliers d’un syndicat,
  • valoriser la proximité et l’impartialité (pluralisme syndical et indépendance de la Chambre) pour représenter et défendre les professionnels de façon équitable,
  • poser un principe de gestion économe et des services efficaces aux prix les plus bas du marché,
  • mettre en place une véritable transparence avec des sessions ouvertes au public et une publication des comptes rendus.