L'info régionale

Réseaux sociaux

Avec vous, il est temps de faciliter l’embauche dans le monde agricole.
Conviction #6

Problématiques des employeurs de main-d’oeuvre

Outre la difficulté de trouver des salariés, le chef d'exploitation est aux prises avec un droit du travail drastique, changeant et complexe. Qu'elle se traduise par une plus grande charge de travail, une plus grande réticence à déléguer certaines tâches, une moindre disponibilité pour accompagner ou pour former, cette situation s'avère contre-productive pour le marché de l'emploi, de l'apprentissage et des stages.

De fait, l'employeur agricole engage constamment sa responsabilité, s'exposant à de lourdes sanctions avec parfois des situations où l’État se dédouane de ses responsabilités.

Nous appelons donc à une remise à plat des réglementations actuelles et à une simplification des démarches et obligations.
De plus, en matière prud’homales, les nouvelles dispositions législatives favorisent clairement un syndicat au détriment de tous les autres. Nous exigeons un réel pluralisme avec une présence de la Coordination Rurale au sein de la négociation collective.
Une Chambre d'agriculture gérée par la CR facilitera le rapprochement entre employeurs en demande et salariés, sera source d'informations fiables sur les réglementations pour les employeurs et les futurs salariés, contribuant ainsi à renforcer l’attractivité du secteur agricole.

La CR demande l’institution de la TVA sociale en agriculture pour assurer le financement de la protection sociale des agriculteurs et de leurs salariés. Ce poste budgétaire est si important que la mise en place de cette mesure donnerait un bol d’oxygène pour les employeurs, et relancerait ainsi l’embauche.