L'info régionale

Réseaux sociaux

Avec vous, il est temps vivre de notre métier
Conviction #30

Pour pouvoir vivre de son métier

Aujourd’hui, de moins en moins d’agriculteurs parviennent à vivre encore de leur profession et lorsque c’est le cas, ils résistent difficilement. Nous sommes de plus en plus nombreux à travailler à perte, les prix qui nous sont payés sont très majoritairement inférieurs aux coûts de production et les aides compensatoires n’y changent rien ! Cette crise grave, qui n’est pas conjoncturelle mais bien structurelle, est une conséquence des mauvaises orientations de la PAC depuis 1992. Nous travaillons durement et pourtant aujourd’hui nous sommes bien souvent considérés comme des assistés qui coûtent cher ! La situation ne peut plus durer.

Depuis sa création, la Coordination Rurale revendique des prix, pas des primes, pour que l’agriculteur puisse vivre à nouveau de son métier.
Le relèvement des prix agricoles permettra, dans une PAC réformée, ambitieuse et sous bonne protection, de supprimer totalement les aides compensatoires, de garantir une alimentation revalorisée en qualité et en quantité, la relance de l’économie et du dynamisme rural, la stabilisation des tailles d’exploitation, une meilleure gestion de l’environnement et une relation à l’animal restaurée.