L'info régionale

Réseaux sociaux

Non catégorique aux hausses de cotisations porcines

porcs

Non catégorique aux hausses de cotisations porcines

La Coordination Rurale a indiqué dans un courrier à Inaporc son opposition à toutes augmentations des cotisations des éleveurs porcins. Que ce soit pour financer une nouvelle campagne de promotion de la viande porcine ou pour équilibrer les comptes de l’ATM (Animaux trouvés morts), les éleveurs ne disposent d’aucune marge de manœuvre financière pour subir de nouveaux prélèvements. Ils doivent d’ores et déjà faire face à une baisse des prix de 15 % (1), une augmentation des coûts de production (2), à une augmentation d’environ 6 à 8 centimes des cotisations MSA (3) et à la menace de la FPA (Fièvre porcine africaine) qui sert déjà de prétexte pour peser sur les cours.

Inaporc justifie l’augmentation de la contribution équarrissage par l’augmentation de la collecte. Pour la CR, cela devrait au contraire permettre de renégocier les tarifs contractuels avec les sociétés d’équarrissage qui réalisent des économies d’échelle réduisant leurs frais de collecte unitaire. De plus, on a du mal à imaginer que depuis 1996 (crise de la vache folle), les équarrisseurs ne soient pas parvenus à trouver des débouchés. La CR demande par ailleurs une totale transparence des compte de l’ATM.

(1) source FranceAgriMer, moyenne prix du porc E sur les 40 premières semaines 2017 (1.54 €/kgc) comparée à celle de 2018 (1.48 €/kgc)
(2) augmentation de l’indice IPAMPA (Indice des prix d’achat des moyens de production agricole) de 3.7 entre août 2017 et août 2018
(3) estimation interne pour une cotisation basée sur la moyenne triennale