L'info régionale

Réseaux sociaux

Non aux ZNT : les agriculteurs manifestent à la Draaf d’Orléans

Non aux ZNT : les agriculteurs manifestent à la Draaf d’Orléans

Lundi 20 janvier 2020, les CR Centre et Ile de France manifestaient devant la Draaf d’Orléans pour exprimer leur opposition au décret ZNT riverains.

Une cinquantaines d’agriculteurs et une dizaine de tracteurs se sont rassemblés devant la Draaf d’Orléans pour exiger son retrait.

Une délégation a été reçue par le directeur de la Draaf, Bruno Loqueville. Geneviève De Brach (CR18 + Centre Val de Loire), Maximilien Vangeon (CR28), Maguelonne De Seze (CR36), Didier Tranchant (CR37), Thomas Coudreau (JACR37) Philippe Motheron (CR41) et Michel Masson (CR45) la composaient.

Pendant plus d’1h30, la Coordination Rurale a exposé les raisons de son refus du décret. Elle a notamment rappelé le contexte de grande souffrance dans lequel se trouvent les agriculteurs et l’agriculture aujourd’hui : 1 suicide tous les 2 jours, un climat tendu à cause de l’agri-dénigrement dans les communes rurales, des revenus bien trop faibles…

Pour la CR, les ZNT c’est non sans compromis

« Les politiques proposent de nouvelles lois, mais ensuite rien ne suit », souligne Philippe Motheron. « On impose des règles en France, mais on laisse entrer n’importe quoi » ! », s’indigne Maximilien Vangeon.

L’État véhicule ainsi une image négative et fausse des agriculteurs. Il nous étiquette comme pollueurs alors que nous élaborons des produits sains, dans le respect d’une des réglementations les plus strictes qui soient. Par conséquent, il alimente les peurs et il est aujourd’hui le premier artisan de l’agri-dénigrement.

Pouvoir protéger ses cultures

Ce ne sont pas les nouvelles chartes départementales signées par on ne sait quels représentants de « riverains », impliquant la mise en place de ZNT, qui changeront quoi que ce soit. Au contraire, pour la CR il est inadmissible que des agriculteurs qui achètent des produits phytopharmaceutiques en toute légalité pour protéger leurs cultures, se voient traînés devant les tribunaux suite à des conflits de voisinage.  « S’il y a des problèmes de santé, ce n’est pas à cause des agriculteurs Français », ajoute Geneviève de Brach.

Didier Tranchant conclut : « l’article 44 de la loi des EGA, existe et permettrait de protéger notre agriculture, qui est une des plus saine au monde ».

Le Draaf a pris note et fera remonter les observations au ministère. En attendant, les CR Centre et IDF souhaitent que ce type d’action se multiplie.

20 01 2020 manifestation ZNT Coordination Rurale Draaf Orléans (2)
20 01 2020 manifestation ZNT Coordination Rurale Draaf Orléans (3)
20 01 2020 manifestation ZNT Coordination Rurale Draaf Orléans (4)
20 01 2020 manifestation ZNT Coordination Rurale Draaf Orléans (5)
Tags :
,