L'info régionale

Réseaux sociaux

Non aux ZNT : plus de 500 tracteurs à Lille !

Non aux ZNT : plus de 500 tracteurs à Lille !

500 au minimum… Comme le nombre record de tracteurs qui ont convergé vers la préfecture de Lille ce mercredi 22 janvier 2020. A l’appel de la CR59 et de la FDSEA 59, les agriculteurs syndiqués ou non sont venus en masse contester la mise en place ZNT.

Par le décret n°2019-1500 du 27 décembre 2019 publié au journal officiel le 29 décembre 2020, le Gouvernement français a imposé des zones de non traitement de 5 à 20 mètres, selon les cultures situées à proximité des riverains.

La CR des Hauts de France avait appelé par courrier tous les agriculteurs à se mobiliser et à dénoncer ce mensonge d’État. La présence de plus de 1 000 agriculteurs et de 500 tracteurs aux abords de la préfecture de Lille laisse paraître qu’elle a été entendue.

« Ce n’est pas une histoire de syndicat. Nous n’avons pas le temps pour les querelles ou la résignation. L’agriculture française est mis à mal et il est de notre devoir de rassembler toute la profession pour s’opposer à cette nouvelle attaque », expliquait Carlos Descamps, président de la CR59.

Cette grande mobilisation lilloise permet d’afficher l’unité de la profession face aux nouvelles contraintes dénuées de nos réalités écologiques et agricoles. «  Ces ZNT sont un mensonge d’État. Il n’y a rien de rationnel. Avec ces ZNT, l’État nous étiquette comme pollueurs. Le Gouvernement est le premier artisan de  l’agri-dénigrement », clamait Stéphane Bleuzé, secrétaire général de la CR59 et présent sur place.

Carlos Descamps, président de la CR59, était présent aux côtés des membres de la FDSEA59 et des représentants des OPA dans la délégation qui a été reçue par le directeur-adjoint du cabinet du préfet à la suite à cette mobilisation de rare ampleur.

« Mis à part le fond qui est un déni de nos réalités agricoles, c’est également la méthode que je conteste. Je suis président d’un syndicat agricole représentatif et je n’ai été invité à aucune réunion préalable. Là, avec cette rencontre avec les représentants de l’administration, on s’en rend compte ! Même eux, qui sont censés faire appliquer ce décret, ne connaissent pas toutes les modalités… »

La Coordination Rurale du Nord continue à s’opposer aux ZNT et annonce d’ores et déjà d’autres actions si l’État ne revient pas sur ces ZNT. Quand à la la Coordination Rurale Union Nationale, elle annonce qu’elle attaque le texte devant le Conseil d’État.

Tags :