L'info régionale

Réseaux sociaux

Maladies du bois (ESCA) : le silence tue

Maladies du bois (ESCA) : le silence tue

Maladie sur les vignes ESCA

La mort des ceps de vigne, tués par l’esca, inquiète au plus haut point les viticulteurs : le vignoble meurt inexorablement, sans bruit et dans l’indifférence des autorités. Les viticulteurs entassent les ceps morts au bout des rangs de vigne avant de les brûler.

Brûler sa vigne en pleine production, c’est voir des années de travail partir en fumée.

Dans le Gers, en 2010 on dénombrait 2600 ha non productifs, soit 208 000 hl ou 15 600 000 bouteilles ! La perte de revenu annuelle est chiffrée à 16 850 €/an pour une exploitation de 25 ha (comprenant les pertes de récoltes, la dépréciation financière du patrimoine et le remplacement des ceps).

 

Les viticulteurs sont désemparés et humiliés face à cette maladie

Désemparés parce qu’ils n’ont aucune solution phytosanitaire pour contrer l’avancement du champignon. Humiliés car malgré leurs requêtes, les pouvoirs publics ne font aucun geste pour sauver leur outil de travail.

Suite à l’interdiction en 2001 du seul produit phytosanitaire capable de soigner le mal (l’arsenite de sodium), aucune matière active n’a été homologuée contre l’esca. Les pouvoirs publics ont commandé un audit, toujours non publié et dont les viticulteurs n’attendent rien car il ne proposera rien de mieux que ce qui existe déjà.

 

Une réaction nécessaire

La CR demande à ce que des crédits plus importants soient alloués à la recherche et en attendant une solution pérenne (nouvelle molécule phytosanitaire ou autre solution), la CR demande une autorisation provisoire pour l’arsenite de sodium à raison d’un traitement par an pendant l’hiver et appliqué avec des machines équipées (récupérateur d’embruns et cabine avec charbon actif).

Si les pouvoirs publics veulent respecter les viticulteurs, la seule chose qu’ils doivent faire c’est de chercher de vraies solutions, et en attendant, d’autoriser l’arsenite de sodium, en définissant sa posologie et ses conditions d’emploi.

 

 

Consulter les articles de la CR sur l’Esca :

13/01/11 L’esca tue la vigne la France indifférente

30/10/08 L’esca monte en flèche

06/11/07 La progression des maladies du bois est préoccupante

06/10/04 L’insensée mise en danger du vignoble français