L'info régionale

Réseaux sociaux

Made in Viande : Guy nous ouvre les portes de sa ferme

Made in Viande : Guy nous ouvre les portes de sa ferme

Dans le cadre de l’opération Made in Viande, mise en place par l’interprofession bétail et viande (Interbev), Guy CHARRE, éleveur bio au Monastier-sur-Gazeille et président de la Coordination Rurale de la Haute-Loire, a souhaité ouvrir les portes du Domaine de Genève le lundi 16 mai à une trentaine de visiteurs curieux de découvrir l’emblématique race Aubrac.


Impossible de visiter cette charmante ferme sans revenir sur son histoire : « J’ai repris la ferme de mes parents en 1998 alors que j’étais éducateur spécialisé et professeur de sciences techniques sanitaires et sociales. Mon statut de double actif m’a permis d’être libre de mener mon projet comme je le souhaitais en respectant mes convictions et en ayant une sécurité financière. C’est d’ailleurs une des raisons qui m’a donné envie d’adhérer à la Coordination Rurale qui est un syndicat qui soutient toutes les agricultures sans distinction ! Ayant à cœur de préserver la flore locale et notamment certaines espèces protégées comme l’achillée noble, le lotier corniculé et la centaure jacée, j’ai été un des premiers éleveurs de la Haute-Loire à faire le pari de l’agriculture biologique. J’ai également eu envie d’améliorer la qualité de la viande en me lançant dans la vente directe de génisses et de veaux « rosés »de 6 à 8 mois. » a expliqué Guy.

Ici, le bien-être est une priorité. Nourries exclusivement à base d’herbes et de luzerne, les 30 vaches, toutes appelées par leur nom, vivent en extérieur d’avril à novembre et rentrent à l’étable le reste de l’année, une fois par jour, pour obtenir leur ration quotidienne de foin et d’épeautre. L’Aubrac est une race réputée pour son adaptation parfaite aux conditions climatiques extrêmes et est donc adaptée à ce territoire d’altitude. Pour conclure ce moment convivial, les visiteurs ont pu apprécier la qualité des produits élaborés sur la ferme par une dégustation de bœuf bourguignon cuisiné par Danièle l’épouse de Guy Charre.

 
Tags :