L'info régionale

Réseaux sociaux

Lubrizol : indemnisation des agriculteurs oui, intervention du FMSE non !

lubrizol

Lubrizol : indemnisation des agriculteurs oui, intervention du FMSE non !

Le ministre de l’Agriculture a annoncé ce lundi 30 septembre que les agriculteurs seraient indemnisés en totalité du préjudice subi des suites de l’incendie de l’usine Lubrizol et que des avances de trésorerie seraient versées.
« Sans entrer dans les détails techniques », il a annoncé que cette indemnisation interviendrait dans le cadre du Fonds de mutualisation du risque sanitaire et environnemental (FMSE).

FMSE : outil de gestion du risque en agriculture financé par les agriculteurs

Agréé en 2013, le FMSE vise à indemniser les agriculteurs des pertes économiques subies en raison d’une maladie animale, d’organismes nuisibles aux végétaux ou d’un incident environnemental.
Chaque agriculteur participe à son financement via une cotisation annuelle commune et des cotisations supplémentaires aux sections spécialisées, selon ses productions.
Les indemnisations sont ainsi financées à 35 % par les cotisations des agriculteurs.

Lubrizol : risque industriel et technologique

L’usine de Lubrizol est un site Seveso 3 présentant des risques industriels et technologiques totalement étrangers à l’activité agricole.

Des agriculteurs victimes

Comme l’a rappelé le ministre Guillaume, les agriculteurs sont « des victimes », ils n’ont dès lors pas à utiliser le fonds qu’ils ont abondé pour s’indemniser des conséquences d’événements sanitaires et climatiques auxquels ils sont trop régulièrement exposés.

Une indemnisation totale

Au surplus, le FMSE – par le jeu de conditions préalables, de seuils et de plafonds d’indemnisation – pourrait laisser des agriculteurs sur la touche. En effet, il ne couvre que les événements qui détruisent plus de 30 % d’une production annuelle moyenne de l’agriculteur.
La CR demande donc à l’État d’intervenir pour indemniser intégralement les agriculteurs.