L'info régionale

Réseaux sociaux

Loup de Valberg : l’histoire continue

Loup

Loup de Valberg : l’histoire continue

En novembre 2019, un jeune loup a été aperçu plusieurs fois dans les rues de Valberg. Pris en charge par l’OFB, le loup a été placé dans un centre de soins avant d’être relâché dans l’arc alpin début août 2020, muni d’un collier GPS.

Informé de ces faits récemment, Alain Pouget, président de la Coordination Rurale de Lozère et représentant CR au Groupe National Loup, ne décolère pas et en a fait part à Monsieur Olivier Thibault, Directeur de l’eau et de la biodiversité au ministère de la Transition écologique.

« Votre faire-part de REnaissance du loup de Valberg suscite de ma part plusieurs observations en tant que membre du Groupe National Loup au titre de la Coordination Rurale.

Il est parfaitement désagréable d’apprendre a posteriori le lâcher volontaire d’un loup dans des territoires pastoraux. Je devrais vous faire confiance au vu du certificat de bonne conduite délivré, par vos soins, pour ce loup devenu Vegan, après avoir séjourné dans «un centre de soins». Plus exactement un centre de sauvegarde de la faune sauvage, dénommé ainsi par arrêté du 11 septembre 1992. Ces centres sont détenus par des ONG environnementalistes qui siègent au GNL. Le rapport du centre, inconnu à ce jour, est donc caduque. On ne peut être juge et partie!

Vous nous assurez que ce loup n’est pas agressif envers l’homme et en a peur, après un séjour de 9 mois en centre de Ré-éducation avec la présence d’humains. Avec la même assurance, vous affirmez sa non-imprégnation par l’homme. Comme un parfum de contradiction !

Mais alors pourquoi avoir équipé le gentil toutou d’un collier GPS ? Qui dit collier, dit laisse. Auriez-vous quelques craintes sur votre protégé ? Pourriez-vous nous préciser votre propos « être en capacité d’intervenir si nécessaire » ? Pour des attaques sur troupeaux d’éleveurs, divagation en zones urbaines à Valberg ? Je ne doute pas que vous nous tiendrez informés avec retard.

Enfin, m’adressant au bon Docteur Thibault m’assurant que le loup « se porte bien », mes pensées vont aux éleveurs qui auront à subir les conséquences des attaques de ce loup. Ils seront ravis d’apprendre le bon état du prédateur! »

Tags :
,