L'info régionale

Réseaux sociaux

Les Vosges fortement impactées par les épisodes de gel du printemps 2021

colza

Les Vosges fortement impactées par les épisodes de gel du printemps 2021

Suite aux épisodes de gel survenus au printemps 2021 allant jusqu’à des températures de moins huit voire moins dix localement, les cultures du département, et notamment celle de colza, ont été fortement impactées.

C’est au moment de la récolte du colza, au mois de juillet, que les agriculteurs ont pu se rendre compte des dégâts réels. L’impact du gel est variable en fonction des endroits plus ou moins exposés et des stades de maturation du colza lorsque l’épisode de gel a eu lieu. En moyenne, la baisse de rendement estimée est de l’ordre de 20 à 25 quintaux à l’hectare, c’est-à-dire une perte de 60 à 70 % environ.

Ce n’est pas la première année que les cultures de colza souffrent du gel. En effet, le département des Vosges a déjà été touché les deux années précédentes avec une perte de récolte de plus d’un tiers en 2019 et de la moitié en 2020. Par conséquent, le rendement moyen baisse et l’assurance récolte devient obsolète.

C’est pourquoi, l’ouverture exceptionnelle d’une procédure calamités agricoles est la bienvenue, notamment pour les cultures assurables qui sont habituellement non ouvertes au régime des calamités agricoles en attendant la réforme de l’assurance récolte.

La Coordination Rurale des Vosges demande au préfet d’activer cette procédure en se basant sur les années antérieures aux deux dernières années de récolte, afin d’être le plus juste possible, puisque les cultures ont déjà subi des épisodes de gel en 2019 et 2020.